Roman Nasirov est libéré sous caution

Roman Nasirov est libéré sous caution

327
Ukrinform
Roman Nasirov, ancien chef du Service fiscal ukrainien a été libéré sous caution. Hier soir, il a quitté la prison de Loukyanivka à Kiev.  

Cette information est communiquée par Radio Svoboda.

Lors d’une discussion avec des journalistes, Roman Nasirov a déclaré que la poursuite pénale contre lui était politique et a remercié sa famille qui a versé la caution pour lui. Il a affirmé que l’information sur les passeports hongrois et britannique qu’il possédait était «idiote». 

Il a aussi assuré les journalistes qu’il n’y avait aucune intention de quitter l’Ukraine.

«Je n’ai aucune envie de partir. Je resterai en Ukraine pour préparer ma défense », a déclaré Nasirov. 

Selon l’information de l’Ukrinform, le Bureau du Procureur anti-corruption a déclaré qu’une caution de 100 millions de hryvnias a été versée pour Roman Nasirov.

Selon l’information de Moustafa Nayem, député ukrainien, cette caution a été versée par l’épouse de Nasirov et son beau-père, Olexandre Glymbovsky, propriétaire de la corporation «Altis-Holding». Chaque partie a versé 50 millions de hrynvias.

Roman Nasirov, chef du Service fiscal de l’Ukraine est arrêté jeudi soir dans le cadre d’affaire d’Onichtchenko

Selon les informations d’Ukrinform, le 2 mars, les détectives du Bureau national de lutte contre la corruption ont remis un acte d'accusation à Roman Nasirov.

Il est soupçonné d'avoir commis une infraction à l’article 364 du Code pénal Ukrainien (plus précisément un abus de pouvoir qui entraîne de graves conséquences).

Les avocats de Nasirov nient les accusations, en prétendant qu’elles sont illégales. Ils affirment qu’au moment de la remise de l’acte d’accusation, Nasirov s’est évanoui. Il s’est fait opéré du cœur le 3 mars à l’hôpital de Féophanie. 

Le Bureau du Procureur anti-corruption déclare d’avoir reçu une lettre de la part de l’Agence nationale de la lutte contre les crimes britannique confirmant que Roman Nasirov est un citoyen du Royaume-Uni. Nazar Kholodnytsky, Procureur anti-corruption l’a déclaré lors d’une interview à l’édition «Fakty».  

«L’Agence nationale de la lutte contre les crimes britannique a officiellement confirmé que Roman Nasirov était un citoyen du Royaume-Uni. Ce ne sont pas des manipulations ».

oh

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2017 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-