Les «autorités» de Crimée ont libéré un combattant, accusé d’avoir tué un adolescent à Donetsk

Les «autorités» de Crimée ont libéré un combattant, accusé d’avoir tué un adolescent à Donetsk

Ukrinform
Les forces de l’ordre pro-russes en Crimée occupée ont libéré un combattant de la DNR, Vadim Pogodine, accusé d’avoir tué Stephan Tchoubenko, alors âgé de 16 ans, en 2014 à Donetsk.

Cette déclaration a été publiée par l’édition «Novosti Donbassa», qui a reçu cette information de Gleb Glinka, l’avocat de Pogodine.

«Les forces de l’ordre russes ont libéré Vadim Pogodine, un ancien combattant du bataillon «Kertsh» des unités armées illégales de la soi-disant République populaire de Donetsk, accusé d’avoir tué Stephan Tchoubenko, un habitant de Kramatorsk alors âgé de 16 ans, ainsi que d’autres meurtres et d’actes de banditisme commis dans le Donbass», peut-on lire dans le communiqué.

Comme Ukrinform, l’a déjà relevé, Vadim Pogodine a été arrêté à Yalta le 20 juin 2017 sur la demande du Bureau ukrainien d’Interpol. Les forces de l’ordre ukrainiennes l’accusent de meurtre et de détention de personnes. Après avoir commis de nombreux crimes dans le Donbass, Pogodine est parti se cacher en Crimée.

Stephan Tchoubenko était très actif lors de toutes les manifestations patriotiques, il a notamment enlevé un drapeau de l’organisation illégale «DNR » de la place principale de Kramatorsk. Il a été arrêté par les combattants pro-russes à Donetsk, au moment où il rentrait de Kyiv à Kramatorsk, sa ville natale. Le garçon a été arrêté en juillet 2014, son corps n’a été restitué à sa maman qu’en automne et son enterrement a eu lieu le 8 novembre 2014.

Vadim Pogodine n’a pas procédé seul à l’exécution du jeune garçon. Il a commis ce crime avec la complicité de deux de ses camarades : Yuriy Moskalev et Maxim Souchomlinov. 

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-