La Police nationale insiste sur le renforcement de la responsabilité pour pédophilie

La Police nationale insiste sur le renforcement de la responsabilité pour pédophilie

148
Ukrinform
Vyatcheslav Abroskine, premier adjoint du chef de la Police nationale de l’Ukraine, insiste sur le renforcement du châtiment pour les crimes sexuels commis sur des enfants.

Il l’a noté sur sa page Facebook.

Selon les informations de la police, rien qu’au cours des dernières 24 heures, deux crimes abominables ont été commis à l’égard des enfants.

«Dans le district de Berdiansk, région de Zaporijjya, un habitant a été arrêté car, au cours d’une enquête préliminaire, la police a trouvé des preuves selon lesquelles le 13 janvier de cette année il avait violé le fils de sa compagne, âgé de cinq ans. Dans le district de Balakliya, région de Kharkiv, un habitant a été arrêté pour avoir tenté de violer une fillette de 11 ans», a-t-il noté.

Selon Vytacheslav Abroskine, le châtiment pour de tels crimes devrait être renforcé car, actuellement, «la responsabilité encourue par les pervers est tellement légère qu’elle leur permet de récidiver.

«Il faut apporter des amendements concernant le renforcement de la punition pour les crimes sexuels commis à l’égard des mineurs et ouvrir un registre des pédophiles», a-t-il déclaré.

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-