La police met à jour un système de matchs de football truqués en Ukraine

La police met à jour un système de matchs de football truqués en Ukraine

147
Ukrinform
Des policiers ont mené une quarantaine de perquisitions dans plusieurs régions du pays dans le cadre de l'enquête sur une procédure pénale concernant l'organisation de matches de football truqués a fait savoir le ministre ukrainien de l'Intérieur, Arsen Avakov.

Le ministre de l'Intérieur a partagé cette information dans un message publié sur son compte Facebook :

"Une opération spéciale de police visant à mettre un terme aux activités des groupes criminels qui ont organisé un vaste système de trucage de matchs de football a été achevée : aujourd'hui, des agents du département de la protection économique de la police nationale, sous le contrôle procédural du Procureur général ont mené 40 perquisitions dans la ville de Kyiv et dans les régions de Kyiv, Zhytomyr, Dnipropetrovsk, Donetsk, Zaporijia, Odesa, Kirovohrad, Mykolaïv et Tchernihiv ", a déclaré M. Avakov.

Selon lui, depuis plus de deux ans, le Département de la protection économique de la police nationale a enquêté et documenté le travail actif de cinq groupes criminels dans l'organisation de matches truqués :

"Toutes les méthodes ont été utilisées pour obtenir le" bon "résultat du match - de la corruption des joueurs, des arbitres, des propriétaires de clubs à l'intimidation et aux menaces. Le montant de la «récompense» pour le résultat souhaité - une victoire ou un match nul - allait de 30 000 à 100 000 hryvnias (980 à 3260 euros) : connaissant les résultats à l'avance, les membres de ces groupes criminels pariaient dans des bureaux de paris enregistrés dans des pays asiatiques et ont réalisé d'énormes profits. En raison de l'anonymat, de la non-transparence et de l'incontrôlabilité des paris dans ces pays, cette "industrie du football" a rapporté aux organisateurs jusqu'à 5 millions de dollars par an (4,3 millions d'euros) ", a écrit le ministre, qui a également fourni des documents vidéo déclassifiés, afin de documenter "les chiffres et le mécanisme des procédés illégaux".

Lire aussi : BBC : Gennady Trukhanov accusé d'appartenir à un réseau mafieux

Selon les enquêteurs, cinq groupes criminels organisés ont travaillé en Ukraine pendant de nombreuses années, et trente-cinq clubs de football de dix régions ont participé à cette activité, y compris au sein des hautes sphères : présidents de clubs, anciens et actuels, arbitres, entraîneurs et footballeurs. Les enquêteurs ont documenté la participation de "320 personnes impliquées dans 57 affaires", selon Avakov.

Le ministre a déclaré que les personnes impliquées avaient été informées des soupçons d'actes criminels les concernant, en vertu de l'alinéa 4 de article 368-3 (corruption d'une personne fournissant des services publics) et de l'alinéa 1 de l'article 369-3 (influence illégale sur les résultats de compétitions sportives) du code pénal ukrainien.

"Il s'agit du premier cas en Ukraine où non seulement les joueurs de clubs de football, mais également les organisateurs de ces matches truqués sont traduits en justice", a conclu le ministre de l'Intérieur.

Lire aussi : Football : Le Shakhtar Donetsk remporte la Première ligue ukrainienne

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-