Le suspect dans l'organisation du meurtre de Babchenko placé en détention

Le suspect dans l'organisation du meurtre de Babchenko placé en détention

101
Ukrinform
Le tribunal du district de Shevchenko à Kyiv a choisi une mesure de rétention à l'encontre de Borys Herman en décidant de son placement en détention pour une durée préventive de 60 jours sans possibilité de libération sous caution den raison de son implication supposée dans l'organisation de la tentative de meurtre du journaliste russe Arkady Babchenko.

Cette décision a été annoncée jeudi par la juge d'instruction Viktoria Svitlytska, selon un correspondant d'Ukrinform :

"Le tribunal a décidé [...] de satisfaire la requête des enquêteurs et de prononcer à l'encontre de Borys Herman, né en 1967, une mesure de rétention sous forme de détention sans déterminer la taille de la caution", a déclaré le juge.

Selon l'accusation, Herman aurait offert à un ancien volontaire, Oleksiy Tsymbaliuk, 30 000 $ pour le meurtre de Babchenko. Ce dernier aurait accepté, mais se serait tourné le même jour, le 6 avril, vers les agents d'application de la loi. Les commanditaires de la tentative d'assassinat du journaliste n'ont pas encore été identifiés.

L'avocat d'Herman, Yevgeniy Solodko, a déclaré qu'il considérait l'avis de suspicion et les motifs utilisés pour prononcer la rétention sous la forme d'une détention pour son client injustifiés.

Borys Herman est accusé en vertu de l'alinéa 1 de l'article 14, de l'alinéa 3 de l'article 27, et de l'alinéa 3 de l'article 258 du Code pénal ukrainien (organisation des préparatifs d'un acte terroriste, à savoir l'utilisation d'armes pour violer la sécurité publique, intimider la population, en collusion préalable avec un groupe d'individus ayant conduit à la mort d'une personne).

Lire aussi : Nombreuses réactions internationales à l'opération 'Babchenko"

Pour information : Le 29 mai au soir, le journaliste Arkady Babchenko, âgé de 41 ans, avait été mortellement blessé près de son appartement à Kyiv le 29 mai.

Il s'est avéré le lendemain que Babchenko était vivant. Le chef du Service de sécurité de l'Ukraine (SBU), Vasyl Hrytsak, a déclaré que les services de renseignement russes avaient ordonné le meurtre du journaliste et que le SBU avait mené une opération spéciale pour empêcher la tentative d'assassinat. Le SBU a documenté que le citoyen ukrainien Herman avait été engagé pour réaliser le meurtre du journaliste et chargé de trouver l'exécuteur. Il aurait offert à son ami, un ancien combattant des opérations anti-terroristes dans le Donbass, 30 000 $ pour le meurtre de Babchenko. Les services spéciaux ukrainiens ont arrêté l'organisateur de la tentative de meutre du journaliste lors d'une opération spéciale à Kyiv dans la journée, avant de révéler l'opération spéciale ayant conduit à la falsification de la mort du journaliste.

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-