Nadia Savtchenko reste en détention provisoire jusqu’au mois de septembre

Nadia Savtchenko reste en détention provisoire jusqu’au mois de septembre

418
Ukrinform
Le tribunal du district de Shevchenkivskyi à Kyiv a approuvé la demande des procureurs d'étendre la mesure préventive de Nadia Savchenko sous forme de détention jusqu'au 10 septembre.

Comme le correspondant d’Ukrinform le rapporte, la décision correspondante a été lue par le juge d'instruction Vladimir Bugil.

Après que le juge a annoncé qu'il partait pour la salle de conférence, Nadia Savtchenko a commencé à crier qu'elle quittait ses avocats, puisqu'ils ne l’auraient pas complètement défendue.

Immédiatement après le retour du juge de la salle du conseil, les partisans actuels de Savchenko se sont mis à crier «Honte!».

Савченко

Un des avocats de Nadia Savtchenko, Olexandre Chadrine, a déclaré à l'Agence que le tribunal a prolongé la mesure de contrainte de Savtchenko sous forme de détention jusqu'au 10 septembre. Le texte intégral de la résolution sera rendu public le 16 juillet à 8h30.

Chadrine a également déclaré que la défense de Savtchenko ferait appel auprès du tribunal ukrainien et auprès de la Cour européenne des droits de l'homme.

Le tribunal a dû se réunir plusieurs fois avant de pouvoir rendre le verdict concernant la mesure préventive à l’égard de Nadia Savtchenko.

Ainsi, le 12 juillet, les avocats de Savtchenko ont déposé une demande de récusation du juge Volodymyr Bougil sous prétexte que l'affaire devait être examinée par Olena Meleshak, la juge précédemment nommée. Plus tôt, la défense avait déclaré qu'au moment de la répartition automatique des affaires, la juge Meleshak se trouvait sur son lieu de travail et, par conséquent, selon la défense, elle seule a le droit de remplir les fonctions de juge dans cette affaire. Cependant, leur demande a été rejetée. 

Le 13 juillet, les avocats de Nadia Savtchenko ne se sont pas présentés à l’audience, donc le juge a dû lui nommé un avocat d’office gratuit. Durant la même audience, un inconnu a téléphoné à la police de Kyiv prétendant que le bâtiment du tribunal aurait été miné, ce qui a obligé le juge à ordonner une suspension de séance. Le verdict n’a donc été rendu que tard dans la soirée.

Lire aussi : Savtchenko a écrit une lettre à Poutine

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-