L’homme accusé du meurtre de l’avocate et défenseuse des droits de l’homme ukrainienne pourrait écoper d’une peine de prison à vie

L’homme accusé du meurtre de l’avocate et défenseuse des droits de l’homme ukrainienne pourrait écoper d’une peine de prison à vie

181
Ukrinform
Le Bureau du procureur de la région de Kyiv a changé l’acte de suspicion précédemment prononcée à l’encontre de Yuri Rossochanskiy, le suspect dans l'assassinat de l'avocate Iryna Nozdrovska. Dorénavant, Rossoshansky risque la prison à vie.

Cela a été rapporté par le service de presse du Bureau du procureur de la région de Kyiv.

«Le bureau du procureur de la région de Kyiv a changé les chefs d’accusation précédemment prononcés contre Yuri Rossochanskiy en faits de meurtre délibéré d'Iryna Nozdrovska, commis avec une cruauté particulière. Ce dernier pourrait donc être condamné à la prison à vie. Le bureau du procureur de la région de Kiev a changé l’accusation de Rossochanskiy conformément à la partie 2, paragraphe 4, art. 115 (meurtre avec préméditation commis avec une cruauté particulière) du Code pénal de l'Ukraine», peut-on lire dans le communiqué.

Le 1er janvier 2018, la police avait retrouvé un corps de femme dans le district de Vychgorod, région de Kyiv. C’était le corps d’Iryna Nozdrovska, juriste et défenseuse des droits de l’Homme. Pendant plusieurs années, Iryna Nozdrovska a représenté auprès du tribunal l’affaire du meurtre de sa soeur, Svitlana, renversée par la voiture d’un certain Dmytro Rossochanskiy, neveu du président de la Cour du district de Vychgorod.

Le 9 janvier 2018, la police a arrêté Yuri Rossochanskiy, père de Dmytro. Pour le moment, il est le seul accusé dans cette affaire.

Lire aussi : Une juriste qui enquêtait sur l’assassinat de sa soeur est retrouvée morte

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-