Le père de Kateryna Handziuk affirme recevoir des menaces de la part de Manger

Le père de Kateryna Handziuk affirme recevoir des menaces de la part de Manger

Ukrinform
Victor Handziuk, père de Kateryna Handziuk, morte en novembre 2018 suite à une attaque à l’acide, affirme que des témoins sont intimidés et que lui est suivi et reçoit régulièrement des menaces de la part de Vladyslav Manger, président du Conseil régional de Kherson, accusé d’avoir organisé l’attaque contre Kateryna.

Il l’a déclaré dans un commentaire à Hromadske.

« En restant en liberté, Manger influe sur l'enquête. Il a recours à des intimidations. Depuis le dernier procès, j’ai senti que j’étais suivi. J'ai commencé à recevoir des appels téléphoniques incompréhensibles », a-t-il expliqué.

Selon Victor Handziuk, de nombreux témoins reçoivent des menaces et certains d'entre eux ont peur de continuer à témoigner.

« Certains sont prêts à refuser de témoigner. J'ai peur pour ma sécurité et ma vie. Malheureusement, le ministère de l'Intérieur n'est pas en mesure d'assurer ma sécurité et celles des témoins. Nous avons demandé une sécurité à deux reprises. Elle nous a été refusée », a-t-il souligné.

En même temps, le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Artem Chevtchenko, a déclaré ne pas savoir si le père de l'activiste décédée avait demandé à être protégé.

« Je n'exclus pas qu'il l’ait demandé. Mais il existe un code de procédure: si l'enquête est menée par le service de sécurité ukrainien et que, en tant que victime, il est impliqué dans une procédure pénale dans laquelle le service de sécurité ouvre une enquête, l'enquêteur chargé de l'enquête acceptera la déclaration de la victime en ces termes : je suis menacé, je demande la protection », a-t-il expliqué.

Vladyslav Manger, principal suspect dans l’organisation du meurtre de Kateryna Handziuk, avait été arrêté en février 2019, soit 6 mois après l’attaque sur l’activiste. Quelques jours, après son arrestation, Manger a été libéré sous caution.

Lire aussi : Une suspicion de meurtre dans l’affaire Kateryna Handziuk a été délivrée au président du Conseil régional de Kherson

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-