Meurtre de Pavel Sheremet : Médecin, bénévoles et volontaires accusés

Meurtre de Pavel Sheremet : Médecin, bénévoles et volontaires accusés

photos
Ukrinform
Jeudi 12 décembre, le ministre de l'Intérieur Arsen Avakov a déclaré que la police avait arrêté des suspects dans le meurtre du journaliste Pavel Sheremet. Il l'a annoncé sur sa page Facebook.

Plus tard, une conférence de presse a eu lieu dans le bâtiment du ministère de l’intérieur de l’Ukraine avec la participation de Volodymyr Zelensky, Président de l’Ukraine, Ruslan Ryabochapka, procureur général et Arsen Avakov, ministre de l’Intérieur.

Selon le général de police Yevhen Koval, au cours des trois années d'enquête, les forces de l'ordre ont interrogé 3700 personnes, mené 47 expériences différentes, analysé environ 80 millions d'appels de 44000 abonnés au réseau mobile et regardé des vidéos de 221 caméras de surveillance. En conséquence, l'enquête a permis d'établir l'identité des suspects.

Voiture de Pavel Sheremet après l'explosion

Les enquêteurs ont déclaré qu'un groupe de personnes avait été impliqué dans le meurtre de Sheremet, dont le but était de déstabiliser la situation en Ukraine. Deux personnes de ce groupe, Yulia Kuzmenko et Andriy Antonenko, ont déjà été inculpées jeudi 12 décembre.

En 2016, juste après la mort du journaliste, les forces de l'ordre ont identifié des personnes susceptibles d'être impliquées dans le crime. En particulier, des personnes similaires aux détenus Yulia Kuzmenko et Andrei Antonenko ont été repérées sur vidéo par les caméras de surveillance de rue quelques jours avant le meurtre et à la veille de l'explosion la nuit, au moment de l'explosion de la voiture. La vidéo montre clairement que ce sont les mêmes personnes, ainsi que leur comportement étrange et la façon dont ils ont posé une bombe sous la voiture de la femme de Pavel.

Après cela, les forces de l'ordre ont analysé 35 explosions préméditées survenues en Ukraine avant et après le meurtre de Sheremet. Parmi ceux-ci, l'enquête a révélé une similitude entre les deux crimes: une explosion des lignes de transmission électriques dans la région de Kherson et une tentative de meurtre d'un homme d'affaires au Kosovo dans la région d'Ivano-Frankivsk.

Dans le premier cas de l'explosion, les suspects potentiels connaissaient un homme et une femme qui ont été repérés en vidéo dans les rues du centre de Kyiv. Dans le deuxième cas, il s'est avéré que l'engin explosif utilisé pour attaquer l'homme d'affaires s'est révélé être exactement le même que celui qui a fait exploser la voiture de Sheremet.

En conséquence, l'enquête a identifié un groupe de personnes qui pourraient être impliquées dans l'organisation de trois explosions et d'autres délits.

Parallèlement, les forces de l'ordre ont procédé à plusieurs examens d'experts pour établir que les auteurs qui avaient miné la voiture de Sheremet et les membres du groupe suspect étaient les mêmes personnes.

Le procureur général Ruslan Ryaboshapka a noté que l'enquête est sûre : les motifs des membres de ce groupe étaient de déstabiliser la situation en Ukraine en tuant une personne célèbre.

Donc, selon les forces de l’ordre les accusés de meurtre de Pavel Sheremet sont :

Andriy Antonenko. Musicien ukrainien, leader du groupe Riffmaster, qu'il a fondé en 2003. Avec le début de l'agression russe, il est devenu volontaire puis sergent des Forces d'opérations spéciales. Il a participé à l’opération anti-terroriste à l’est de l’Ukraine.

Yulia Kouzmenko. Médecin militaire et bénévole, cardiologue pédiatrique. Récemment, elle a travaillé à l’hôpital pour enfants. Les enquêtes montrent que ces dernières années, Kouzmenko est devenu propriétaire d'une maison et de plusieurs voitures et, dans la communication personnelle, a exprimé des opinions extrêmement radicales. Les enquêteurs pensent que c'est Kouzmenko qui a déposé les explosifs sous la voiture de Sheremet.

Yulia Kouzmenko/ Photo: Facebook
Yulia Kouzmenko/ Photo: Facebook

Yana Dugar. Ancienne combattante de la guerre du Donbass (en service depuis 2015), sergent des forces armées de l’Ukraine, infirmiére dans un bataillon de parachutistes de la 25e brigade des forces armées. Cependant, Yana Zinkevytch, députée du parti « Solidarité européenne » et ancienne médecin militaire, a publié sur sa page Facebook un certificat indiquant qu’au moment du crime, Yana Dugar était dans la zone du conflit à l’est de l’Ukraine.

Photo: Facebook/ Yana Dugar
Photo: Facebook/ Yana Dugar

Iryna et Vladyslav Hrychtchenko. Un couple de bénévoles. Ils ont été arrêtés au mois de novembre sous l’accusation de préparer des explosions. Au moment de leur arrestation, les forces de l’ordre ont informé que le couple pourrait être impliqué dans le meurtre de Pavel Sheremet. Tous deux ont été placés en garde à vue au moment de l'enquête. Vladyslav Hrychtchenko est considéré comme un spécialiste des explosifs.

Iryna et Vladyslav Hrychtchenko/ Photo: Facebook
Iryna et Vladyslav Hrychtchenko/ Photo: Facebook

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-