La police dévoile de nouvelles preuves dans l’affaire Sheremet

La police dévoile de nouvelles preuves dans l’affaire Sheremet

vidéo
Ukrinform
Hier, dans la soirée, la police ukrainienne a dévoilé au public de nouvelles preuves dans l’affaire du meurtre du journaliste Pavel Sheremet.

Cette information a été rendue publique par le service de presse de la Police nationale de l’Ukraine.

Il est à noter que dans le cadre de l'enquête sur la procédure pénale, les responsables de l'application des lois ont reçu des informations selon lesquelles le suspect avait demandé de récupérer le colis dans le placard.

« La police a établi une chronologie des événements: en usant de son droit d'appeler un avocat, Andriy Antonenko a envoyé un message à une personne inconnue à 15h10 lui demandant de récupérer le colis dans le placard, à 15h12 a écrit un message sur le réseau social à propos de sa détention, et à 15h14, il a appelé un proche, pour s'assurer qu'il a bien récupérer ce colis », peut-on lire dans le communiqué.

La police a ajouté que le 13 décembre, les enquêteurs ont mené des enquêtes urgentes. En conséquence, lors d'une perquisition dans le bureau, situé au rez-de-chaussée de l’immeuble où vivait le suspect, un objet ressemblant à une mine antipersonnel MON-50 a été trouvé. Des témoins oculaires dans leurs explications ont noté qu’un voisin du troisième étage (le frère de la femme d’Antonenko, qui vit avec lui) a demandé de pouvoir garder chez eux cet objet, en prétendant que c,était un routeur.

Selon la police, avant la perquisition, Andriy Antonenko a demandé au frère de sa femme d’emporter la mine de chez eux.

À l'heure actuelle, un examen complet a été nommé, y compris moléculaire.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-