La police française a démantelé deux réseaux d’immigration clandestine pour avoir détourné au moins un million d’euros d’allocations

La police française a démantelé deux réseaux d’immigration clandestine pour avoir détourné au moins un million d’euros d’allocations

Ukrinform
La police de Seine-et-Marne a démantelé deux réseaux d’immigration clandestine, l’un ukrainien et l’autre moldave, avaient développé un mode opératoire pour avoir détourné au moins un million d’euros d’allocations pour demandeurs d’asile, a-t-on appris ce lundi de source policière.

Cette information a été communiquée par 20Minutes.

Au total, neuf personnes – six Ukrainiens, trois Moldaves – ont été interpellées et écrouées au terme d’une enquête express menée depuis juillet 2020 par l’Office central pour la répression de l’immigration irrégulière et de l’emploi d’étrangers sans titre (Ocriest).

 « On a été saisi car, depuis deux ans, il y avait une forte hausse, jugée anormale, des demandes d’asile de la part d’Ukrainiens et de Moldaves en préfecture de Seine-et-Marne », a expliqué à l’AFP le chef de l’Ocriest, Xavier Delrieu, dont le service est rattaché à la Direction centrale de la police aux frontières (DCPAF).

Le mode opératoire, « simple mais efficace » selon le commissaire, consistait à faire venir par bus des demandeurs d’asile d’Ukraine et de Moldavie, attirés par une vie meilleure en France. Sur place, les migrants étaient logés dans des box de fortune aménagés dans d’anciens entrepôts d’usines désaffectées du département, comme à Dammarie-lès-Lys et Emerainville, où vit une importante communauté ukrainienne et moldave.

Un téléphone et une aide leur étaient ensuite fournis pour déposer leur demande d’asile en préfecture, leur donnant droit à une carte de paiement créditée du montant de l’allocation pour demandeurs d’asile (ADA), soit 420 euros par mois pour un adulte. « Le réseau réexpédiait ensuite les migrants, parfois de force, en Ukraine et Moldavie tout en gardant leurs cartes pendant toute la durée de la procédure de demande d’asile, en général six à huit mois », rapporte Xavier Delrieu.

Au total, en dix mois d’enquête, l’Ocriest a estimé que le réseau avait ainsi récupéré 500 cartes ADA, soit « entre 1 et 1,2 million d’euros détournés ». Une partie de la somme était dépensée en France, le reste envoyé en Ukraine et Moldavie par virement Western Union ou MoneyGram. Des opérations de police ont eu lieu ce lundi en Ukraine, avec huit personnes interpellées et une cinquantaine de perquisitions prévues.

« C’est la contrepartie négative de la mise en place de la plateforme téléphonique en Île-de-France, il y a près de trois ans », a réagi Didier Leschi directeur général de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), qui verse l’ADA. Cette plateforme « a accéléré l’accès à la demande d’asile et sont apparues des filières qui ont profité de l’aubaine car cette escroquerie n’est rentable que si vous arrivez à faire enregistrer très vite beaucoup de demandeurs d’asile », a ajouté Didier Leschi.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2021 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-