Mort de Vitaly Chychov. Amnistie internationale exhorte les autorités ukrainiennes à mener une enquête efficace

Mort de Vitaly Chychov. Amnistie internationale exhorte les autorités ukrainiennes à mener une enquête efficace

Ukrinform
En réaction à la mort de Vitaly Chychov, militant biélorusse retrouvé pendu dans un parc à Kyiv dans la matinée du 3 août, Amnistie internationale a exhorté les autorités ukrainiennes à mener une enquête efficace.

La déclaration correspondante a été publiée sur le site de l’ONG.

« Nous saluons l’ouverture d’une enquête sur le décès tragique de Vitaly Chychov. Les circonstances de sa mort laissent supposer qu’elle est liée à la persécution des manifestant•e•s pacifiques par les autorités bélarussiennes. Les autorités ukrainiennes doivent veiller à ce que les conclusions de cette enquête soient rendues publiques et veiller à déférer à la justice dans le cadre d’un procès équitable toute personne qui serait raisonnablement soupçonnée d’en être pénalement responsable »,  a déclaré Marie Struthers, directrice du programme Europe de l’Est et Asie centrale à Amnistie internationale.

« De nombreux Bélarussien·fuient la répression politique se sont réfugiés en Ukraine. Il est primordial que les autorités prennent des mesures tangibles pour garantir leur sécurité. Il est tout aussi important que le reste du monde prête attention aux violations des droits humains perpétrées au Bélarus. Le bilan des services ukrainiens chargés de l’application des lois qui enquêtent sur des meurtres et des attaques contre des étrangers réfugiés sur le territoire ukrainien s’est avéré, jusqu’à présent, médiocre. Nous espérons que cette fois-ci, ce sera différent », a-t-elle poursuivi.

Vitaly Chychov, responsable de la Maison bélarusse en Ukraine, une association à but non lucratif qui aide les personnes ayant fui le Bélarus par crainte des représailles politiques, a été retrouvé pendu dans un parc, non loin de son lieu de résidence. Il n’avait plus donné de nouvelles après son jogging du matin. Il avait sur lui son téléphone portable et des affaires personnelles.

La police a ouvert une enquête, envisageant la possibilité qu’il s’agisse d’un « meurtre déguisé en suicide ». Selon les collègues de Vitaly Chychov, il avait remarqué qu’il était surveillé. Ils ont ajouté qu’ils avaient été avertis du sinistre projet des services de sécurité bélarussiens.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2021 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-