L’OSCE a cité les points les plus chauds dans le Donbass ces dernières semaines

L’OSCE a cité les points les plus chauds dans le Donbass ces dernières semaines

248
Ukrinform
Du 27 novembre au 10 décembre, les observateurs de l’OSCE ont constaté à l’est de l’Ukraine environ 20 000 cas de violations de la trêve.

À lire aussi: La situation dans la zone du conflit : les mercenaires russes utilisent des chars

Cette information figure dans le rapport de la mission du 13 décembre, publié sur le site de l’OSCE.

« Pour la période du 27 novembre au 10 décembre, la situation, concernant la sécurité à l’est de l’Ukraine, s’est aggravée. La mission de l’OSCE a effectivement constaté 19 700 violations du cessez-le-feu, soit 25% de plus que pendant la période précédente. La plupart des violations du cessez-le-feu ont été concentrées dans la zone d’Avdiivka-de Yasynouvata-de l’aéroport de Donetsk, dans les quartiers sud-ouest, sud et sud-est de Svitlodarsk, dans la région de Popasna et de Pervomaysk et quartiers à l’est et au nord-est de Marioupol, ainsi que dans les banlieues de l’ouest et du nord de Horlivka », peut-on lire dans le rapport.

Selon le rapport, « la liberté de mouvement des observateurs de la mission est entravée des deux côtés de la ligne de démarcation, surtout près du village de Mayske, où les observateurs ne peuvent pratiquement pas se déplacer à cause des mines et des obus non-explosés, ainsi que près de la frontière entre l’Ukraine et la Russie, notamment à Sedovo, où les membres armés de la DNR ne laissent pas passer les observateurs de l’OSCE, depuis avril 2017 ».

Le rapport indique aussi que le 27 novembre des combattants pro-russes ont ouvert le feu sur un drone de la mission, au dessus du village de Dlynne, non-contrôlé par le gouvernement ukrainien.

À compter du 13 décembre, 697 observateurs (585 hommes et 112 femmes), dont 59 observateurs américains, 53 britanniques, 40 de Bosnie-Herzégovine et 39 de la Fédération de Russie, seront présents dans la zone temporairement occupée.

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-