Quelques otages libérés ont refusé les soins médicaux à cause de la pression de la presse

Quelques otages libérés ont refusé les soins médicaux à cause de la pression de la presse

65
Ukrinform
Quelques otages ukrainiens, libérés récemment des prisons des Républiques populaires auto-proclamées, ont refusé les soins médicaux en raison de la pression exercée par les médias et la société.

Cette information a été communiquée par Natalya Zaritskaya, directrice du Bureau du représentant du Président sur les questions de réhabilitation des anciens combattants.

«Je tiens à souligner que quelques personnes ont dû refuser les soins médicaux car, malheureusement, elles se sont retrouvées sous la pression des médias et du public», a-t-elle déclaré.

À lire aussi : Les Ukrainiens, libérés des prisons séparatistes, ont été torturés

Natalya Zaritskaya a constaté que cette attention accrue est devenue une lourde épreuve pour les personnes libérées. «Ils ont été libérés, tout le monde est très content de les voir et ils se sont retrouvés sur notre territoire, mais soumis à un autre genre de tension, la tension de l’attention des médias et du public. Je suis amenée à déclarer que quelques personnes ont refusé les soins médicaux et sont rentrées chez elles uniquement parce qu’elles ont mal supporté la situation», a-t-elle expliqué.

Selon Natalya Zaritskaya, tous les autres otages continuent d’être soignés.

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-