Inondation d’une mine « irradiée»  dans le Donbass, le ministère de la Défense sonne l'alarme

Inondation d’une mine « irradiée» dans le Donbass, le ministère de la Défense sonne l'alarme

Ukrinform
L’inondation de la mine « Unkom », à Yenakievo, dans la région de Donetsk occupée par les séparatistes pourrait être très dangereuse, car une expérience nucléaire y a été réalisée à l’époque soviétique.

En cas d'inondation, selon le ministère de la défense, la situation pourrait rapidement devenir catastrophique.

Cette déclaration a été faite par Maxime Komissarov, directeur du département de la sécurité écologique et de l’activité anti-mine du ministère de la Défense ukrainien :

"Comme vous le savez, à l’époque soviétique, une explosion nucléaire a été réalisée dans cette mine, une explosion d’une petite puissance, mais avec une fuite de produits en sous-sols. Si ce lieu était inondé, alors l’eau pourrait drainer les parties de terre contaminées par l’explosion, et celles-ci pourraient pénétrer dans les nappes phréatiques. Vous pouvez vous imaginer les conséquences : ce serait très dangereux", a-t-il répondu à une question posée par le correspondant d’Ukrinform sur la situation autour de la mine.

Lire aussi : Les séparatistes de Donetsk veulent faire inonder les mines où a eu lieu une explosion nucléaire

Maxime Komissarov a souligné que cette question nécessitait une solution urgente, mais que les autorités ukrainiennes n’avaient aucun levier de pression sur l’administration des séparatistes.

Il y a quelque temps, les autorités de la prétendue République populaire de Donetsk ont annoncé que le pompage d’eau dans la mine « Unkom », dans laquelle une explosion nucléaire «expérimentale» avait été réalisée en 1979, serait arrêté. Les séparatistes avaient pourtant déclaré auparavant que la conservation «humide» de l'installation de clivage de la mine « Unkom » ne conduirait pas à la contamination et à la dégradation de l'environnement. Les spécialistes ukrainiens estiment eux qu'en cas d'inondation, des déchets radioactifs ainsi que des eaux souterraines incontrôlées, jusqu'à 1000 mètres de profondeur, remonteraient progressivement à la surface, ce qui pourrait conduire à une catastrophe écologique.

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-