Volker: Il n'y a aucun conflit ethnique ou civil entre les Ukrainiens dans le Donbass

Volker: Il n'y a aucun conflit ethnique ou civil entre les Ukrainiens dans le Donbass

135
Ukrinform
Il n'y a aucun conflit ethnique ou civil entre les Ukrainiens dans le Donbass, et le rétablissement du contrôle de l'Ukraine sur la région serait le meilleur moyen de protéger les russophones selon Kurt Volker, qui estime également que le choix futur de la Russie sur la mission des casques bleus dans l'est de l'Ukraine sera révélateur de sa volonté ou non d'arrêter la guerre

Le Représentant spécial des États-Unis pour les négociations avec l'Ukraine, Kurt Volker, a fait cette déclaration déclaré lors d'une conférence de presse tenu dans la ville de Slovyansk mardi 15 mai, rapporte un correspondant d'Ukrinform :

"Il n'y a pas de conflit entre le peuple ukrainien. Il n'y a pas de conflit ethnique. Il n'y a pas de conflit civil. Il s'agit d'un conflit provoqué par l'intervention de la Russie dans l'est de l'Ukraine", a déclaré Volker, ajoutant que "La Russie exerce un commandement et un contrôle directs sur les forces militaires et un contrôle politique décisif sur les entités politiques dans les dans les territoires occupés du Donbass".

Selon lui, les Etats-Unis et l'Europe ont fait de grands efforts au niveau politique pour surmonter le conflit et parvenir à la paix dans le Donbass :

"Nous voulons que la paix revienne ici, nous voulons que les gens retrouvent leur vie, c'est une tragédie que de voir ce conflit continuer à affecter la population locale. La Russie dit que l'un de ses objectifs est de protéger la population russophone. Ce qu'elle pourrait faire pour aider cette population, c'est enlever ses forces, permettre au territoire d'être à nouveau pacifique et le rétablir sous une gouvernance normale", a souligné le Représentant spécial des États-Unis.

Lire aussi : ONU : Bientôt 20 000 casques bleus pour le maintien de la Paix dans le Donbass ?

Le représentant spécial du gouvernement américain a également statué sur la décision à venir concernant le déploiement d'une mission de maintien de la Paix de l'ONU dans l'est de l'Ukraine et a considéré que si la Russie décide de continuer à bloquer l'envoi de casques bleus et de mettreson véto lors de la résolution à venir à l'ONU, cela prouvera sa volonté de poursuivre la guerre :

"Le mécanisme [sur le déploiement d'une force de maintien de la paix à Donbas] est utile si la Russie veut une solution, ce qui signifie que la Russie doit décider de quitter l'est de l'Ukraine et de rétablir la paix et la normalisation. Si elle s'oppose à la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, cela signifie que la Russie n'a pas fondamentalement décidé de mettre fin à la guerre ", a déclaré Volker.

Il a également noté que pour lui, l'alternative la plus importante dans cette situation était celle sur laquelle les États-Unis travaillaient tous les jours :

"[Cela permettra à ] l'Ukraine d'être un pays fort, couronné de succès, prospère et sûr […] Plus l'Ukraine est forte, meilleure est la santé du pays, plus les zones occupées de Donetsk et de Louhansk seront attirées par l'Ukraine et plus il sera difficile à la Russie de poursuivre la guerre sur ce territoire", a conclu le diplomate.

Lire aussi : Volker : "La mission de l'ONU dans le Donbass débloquerait les accords de Minsk"

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-