Berlin et Paris accusent Moscou de la disparition d'un drone de l'OSCE

Berlin et Paris accusent Moscou de la disparition d'un drone de l'OSCE

Ukrinform
 L'Allemagne et la France, en tant que participants des accords au « Format Normandie », ont fermement condamné la destruction d’un drone de la mission spéciale de suivi de l'OSCE dans l'est de l'Ukraine, le 27 octobre. Ils en ont imputé la responsabilité à la Russie.

Ceci est indiqué dans une déclaration commune des deux pays lors du Conseil permanent de l'OSCE du 1er novembre, rapporte le correspondant d'Ukrinform.

« Les informations recueillies à partir des témoignages de la mission montrent que la Fédération de Russie et les séparatistes qu'elle soutient sont responsables de la destruction intentionnelle et du crash de l'appareil », peut-on lire dans le document.

 Les diplomates soulignent que les responsables de telles attaques contre le personnel et les équipements de la mission de l’OSCE doivent être traduits en justice. Au cours des dernières semaines, un drone appartenant à la mission spéciale de suivi de l’OSCE dans le Donbass a constaté que des convois russes traversaient régulièrement la frontière et entraient sur le territoire ukrainien. Avant que la connexion ne soit perdue de par la destruction du drone, l’appareil avait particulièrement repéré un système de défense aérienne.

Selon Paris et Berlin, la destruction du drone est une violation grave du mandat de la mission pourtant approuvée par tous les États membres de l'OSCE. « Cela représente un fait inacceptable qui s’inscrit dans une série d'obstructions, d'intimidations et de restrictions empêchant le travail des observateurs du SMM, qui sont les yeux et les oreilles de la communauté internationale », déclarent les diplomates. Ils soulignent également que la Russie, en tant que signataire des accords de Minsk et membre du « Format Normandie », « a l’obligation d'assurer un accès libre, sûr et sans entrave pour les observateurs de l'OSCE ainsi que leurs équipements ».

Le document note que la sécurité des observateurs de l’OSCE et de leurs équipements revêt une grande importance pour les pays membres de l’Organisation. Berlin et Paris rappellent aux parties que, en signant les accords de Minsk, elles se sont engagées à assurer un suivi et un contrôle efficaces du cessez-le-feu et du retrait des armes lourdes dans la zone de conflit par les observateurs de la mission.

Lire aussi : L'OSCE perd un drone qui enregistrait les systèmes de missiles russes dans la région de Donetsk

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-