En 2020, la mission de l’OSCE en Ukraine enregistre en moyenne 520 violations quotidiennes du cessez-le-feu dans le Donbass

En 2020, la mission de l’OSCE en Ukraine enregistre en moyenne 520 violations quotidiennes du cessez-le-feu dans le Donbass

Ukrinform
Depuis le 1er janvier, la Mission spéciale d’observation de l’OSCE en Ukraine enregistre en moyenne 520 violations quotidiennes du cessez-le-feu, un nombre bien trop élevé pour assurer un régime de cessez-le-feu raisonnable.

Cette déclaration a été faite par Halit Çevik, Chef de la Mission spéciale d’observation de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en Ukraine, intervenu par visioconférence depuis Kyiv lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU.

« Depuis le dernier renouvellement de l’engagement des parties en faveur du cessez-le-feu, le 21 juillet 2019, la Mission avait enregistré une baisse significative de la violence pendant 40 jours avant que le nombre de violations du cessez-le-feu n’augmente. Une baisse significative de ces violations a ensuite été enregistrée depuis le 1er janvier, mais des flambées de violences isolées continuent de se produire. Aujourd’hui même, a-t-il poursuivi, la Mission a enregistré un incident très grave dans l’ouest de la région de Louhansk au cours duquel plus de 2 500 explosions se sont produites. Depuis le 1er janvier, on enregistre en moyenne 520 violations quotidiennes du cessez-le-feu, un nombre bien trop élevé pour assurer un régime de cessez-le-feu raisonnable. En outre, des armes qui auraient dû être retirées en vertu des Accords de Minsk continuent d’être utilisées, y compris lors de l’incident d’aujourd’hui. La Mission a aussi observé 647 violations du cessez-le-feu attribuables à l’utilisation d’artillerie, de lance-roquettes multiples, de tanks et de mortiers », a-t-il déclaré.

Cependant, le chef de la mission de l’OSCE en Ukraine a salué le désengagement des forces et du matériel dans les trois zones pilotes de Stanytsia Luhanska, Zolote et Petrivske, tout en soulignant que des violations du cessez-le-feu persistent toujours à Petrivske, où l’accès de la Mission reste limité.

Halit Çevik a également confirmé que les discussions sur l’identification de trois nouvelles zones de désengagement à Minsk progressaient, et que des propositions pour procéder au désengagement dans d’autres lieux avaient également été présentées, l’objectif étant de compléter le processus d’ici à la fin du mois de mars.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-