Aujourd’hui, c’est le 6e anniversaire de la libération de Marioupol

Aujourd’hui, c’est le 6e anniversaire de la libération de Marioupol

Ukrinform
Ce jour-là, il y a 6 ans, les troupes ukrainiennes ont libéré Marioupol des mercenaires russes.

Dès le début de la mise en œuvre par les agresseurs russes de l'idée douteuse du «monde russe», puis lors de l'agression armée ouverte contre l'Ukraine, Marioupol a toujours représenté un morceau de choix pour le Kremlin, car cette ville revêt une importance stratégique extrême.

Marioupol est à la fois un port et deux usines importantes (Usine métallurgique de Marioupol et Azovstal) et la plus grande entreprise de construction de machines en Ukraine, Azovmach Concern, dont les produits constituent une part importante des exportations ukrainiennes. La confrontation entre Ukrainiens et séparatistes pro-russes a commencé à Marioupol presque immédiatement après la fuite du président ukrainien Yanoukovytch. Et les attaques des forces pro-russes se sont intensifiées en particulier après la prétendue annexion de la Crimée à la Russie.

Vers la mi-avril, le conseil municipal de Marioupol fut saisi par les séparatistes. Le 9 mai, ils ont pris d'assaut le département de la police de la ville et ils avaient donc le contrôle absolu de Marioupol. Lors de cette attaque, Valerii Androchtchuk, chef de la police de la ville, a été blessé et capturé, Viktor Saienko, chef de la police routière, et Rodion Dobrodomov, militaire du bataillon «Azov», ont été tués. De plus, les terroristes ont bloqué plusieurs rues du centre-ville avec des blocs de béton et pris d’assaut les bâtiments administratifs. La police, le bâtiment du Service de sécurité de l’Ukraine et le Bureau du procureur étaient complètement paralysés.

Après les événements du 9 mai et la perte de contrôle sur la troisième ville du Donbass, Marioupol, l’Ukraine ne contrôlait plus que l’aérodrome de Marioupol, dans lequel se trouvaient toujours des militaires de la Garde nationale de l’Ukraine, du personnel militaire des Forces armées ukrainiennes et 150 volontaires du bataillon du ministère de l’Intérieur «Azov».

Le 23 mai 2014, le commandement ukrainien avait prévu d'organiser un assaut sur Marioupol afin de permettre aux citoyens de voter avec les autres Ukrainiens à l'élection présidentielle, mais il a rapidement  abandonné ce plan après avoir analysé les forces et les moyens disponibles.

La date finale du début de la libération a été fixée au 13 juin. Au total, 150 soldats du bataillon spécial «Azov», 2 compagnies du bataillon spécial «Dnipro», 2 compagnies de la Garde nationale et des forces spéciales du ministère de l'Intérieur ont participé à l’opération. Les points de contrôle situés aux entrées de la ville étaient contrôlés par l'armée. Des membres du Pravyi secteur et des militants locaux ont également fourni une assistance. Environ 500 militaires des forces armées ukrainiennes et de la Garde nationale ont été impliqués dans le blocage de la zone de l'opération spéciale.

L'assaut a commencé à cinq heures du matin. Lors de l'opération, les forces de l’ordre ukrainiennes ont réussi à supprimer les points de contrôle des séparatistes et à établir leur contrôle sur les bâtiments administratifs. Depuis lors, grâce aux efforts de l'armée ukrainienne et du peuple de Marioupol la paix est revenue dans la ville, mais elle reste vulnérable aux attaques terroristes dont la plus importante a eu lieu le 24 janvier 2015.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-