Porochenko a ordonné le gel des actifs de Gazprom si la décison d’arbitrage n’était pas respecté

Porochenko a ordonné le gel des actifs de Gazprom si la décison d’arbitrage n’était pas respecté

156
Ukrinform
Le Président ukrainien, Petro Porochenko, a ordonné de geler les actifs de Gazprom si l’entreprise refusait de payer les sommes imposées par la décision du tribunal d'arbitrage de Stockholm.

Le président ukrainien Petro Poroshenko a ordonné de demander le gel des actifs de Gazprom si la société russe ne se conformait pas à la décision de l'Institut d'arbitrage de la Chambre de commerce de Stockholm.

Il a fait cette déclaration lors d'une réunion du Conseil de sécurité nationale et de défense de l'Ukraine, rapporte un correspondant Ukrinform.

"Je lance un appel à Andriy Kobolev, PDG de NJSC Naftogaz, au procureur général, au ministère de la Justice, au ministère de la Justice et au ministère des Affaires étrangères dirigé par Pavlo Klimkine, de convoquer de toute urgence une réunion, et si Gazprom ne paie pas l’argent dû – apparement il aurait commencer le paiement hier-, Naftogaz devra geler les actifs de Gazprom et assurer la mise en œuvre de ces décisions", a déclaré Porochenko.

Il a dit que l'Ukraine dispose de suffisamment de données sur ces actifs, qui selon lui, sont également utilisés dans le projet de gazoduc Nord Stream 2.

Porochenko a qualifié les déclarations provocatrices de Gazprom selon lesquelles l’entreprise de monopole russe ne respecterait pas les décisions de la cour d'arbitrage de Stockholm et a souligné qu'une telle position devrait avoir des "conséquences géopolitiques".

"Le non-respect des décisions judiciaires a des conséquences géopolitiques extrêmement importantes: comment l'Europe peut-elle compter sur la fiabilité de ce fournisseur de gaz ? De quel genre de Nord Stream 2 ou Turkish Stream pouvons-nous parler si la société déclare officiellement durant des discussions ave Naftogaz qu’elle ne va pas se conformer à la décision du tribunal", a-t-il dit.

Comme indiqué précédemment le 28 février, le tribunal d'arbitrage de la Chambre de commerce de Stockholm a obligé Gazprom à payer à NJSC Naftogaz 4,63 milliards de dollars en compensation pour le non-respect de ses obligations de transit de gaz.

Dans le même temps, le tribunal arbitral a rejeté les demandes de Gazprom concernant les amendes pour les volumes de gaz de transit, prétendument pris illégalement par Naftogaz.

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-