Le Parlement ukrainien adopte un appel officiel à la communauté internationale sur Nord Stream 2

Le Parlement ukrainien adopte un appel officiel à la communauté internationale sur Nord Stream 2

Ukrinform
La Verkhovna Rada d'Ukraine a adopté la résolution "Sur l'appel de la Verkhovna Rada d'Ukraine à la communauté internationale pour l'interdiction de la construction du gazoduc Nord Stream 2 et contre monopole de la Fédération de Russie sur les marchés gaziers mondiaux", alors que la Finlande vient d'autoriser la construction du gazoduc Nord Stream-2 dans sa zone économique exclusive.

266 députés ont adopté le projet de résolution n ° 8111 dans son intégralité, a rapporté un correspondant d’Ukrinform.

"Le 1er mars 2018, la communauté internationale a été témoin d'une pression cynique audacieuse sur les consommateurs européens de Gazprom, la société gazière monopoliste de la Fédération de Russie, qui a refusé de fournir du gaz au marché intérieur ukrainien malgré ses obligations contractuelles ... Les participants au marché, les experts de l'industrie, les gouvernements d'Ukraine et d'autres pays sont sûrs que de telles actions de Gazprom sont une tentative d'utiliser le commerce international des ressources énergétiques comme un levier coercitif », peut-on lire dans la résolution.

Faisant appel aux parlements et aux gouvernements des pays étrangers, au monde des affaires internationales, aux journalistes et aux activistes de la société civile, le Parlement ukrainien à exhorté les destinatires de la résolution à tout faire pour interdire complètement et irréversiblement la construction du gazoduc Nord Stream 2 et à ne pas participer à la préparation, le financement ou du lobbying du lobbying relatif à ce projet.

Le Parlement ukrainien a également appelé la communauté internationale à faciliter l'imposition de toutes les mesures restrictives individuelles et sectorielles posées contre la russie à Gazprom et à ses affiliés, ainsi qu'à prendre des mesures (notamment dans le cadre de l'Union de l'énergie) en vue d’une réduction fiable et permanente de l'influence monopolistique des entreprises russes sur les marchés de l'énergie en Europe, en Asie centrale, en Extrême-Orient et dans le monde entier.

Cette résolution a été adopté au moment où la Finlande s’est prononcée en faveur du Gazoduc, lui permettant de s’établir dans sa zone économique exclusive, selon une information parue dans une déclaration du gouvernement finlandais :

« Le 5 avril 2018, le gouvernement finlandais a donné son accord pour la construction du projet de gazoduc Nord Stream 2 AG [une part de l'entreprise] en passant par la zone économique exclusive de la Finlande », peut-on lire dans le communiqué.

Cette autorisation reste cependant au conditionnel et signifie que le demandeur du projet doit remplir les conditions spécifiées dans la décision du gouvernement :

« La partie responsable de l'exécution du projet doit respecter le principe général de précaution pour prévenir et minimiser les accidents et les dommages, tenir compte de la vulnérabilité de la mer Baltique et d'autres projets existants dans la zone économique exclusive, ainsi que se conformer aux termes du permis de construire prévu par la Loi sur les espaces maritimes », précise le document.

Le projet devrait en outre être mis en œuvre de sorte qu’à un stade ultérieur, il puisse jouer un rôle dans la mise en œuvre d'autres projets d'infrastructure potentiels dans la zone économique exclusive de la Finlande.

L’autorisation gouvernementale est valable pour une durée de 50 ans, saud si une institution judiciaire en décide autrement.

EH - MR

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-