L'Ukraine a remboursé près de 81 millions de dollars au FMI et prévoit 27 milliards de dollars de remboursements sur 4 ans

L'Ukraine a remboursé près de 81 millions de dollars au FMI et prévoit 27 milliards de dollars de remboursements sur 4 ans

279
Ukrinform
Le 1er mai 2018, l'Ukraine a transféré 80,7 millions de dollars (67,2 millions d'euros) de paiements réguliers au Fonds monétaire international. Selon le premier ministre, le montant total des remboursements liés à la dette devrait atteindre 27 milliards de dollars (22,5 milliards d'euros) au cours des quatre prochaines années.

Ukrinform a appris cette information par le service de presse de la Banque nationnale ukrainienne (BNU).

Au début du mois de février 2018, l'Ukraine avait déjà remboursé au FMI un paiement régulier de 375 millions de dollars (312,5 millions d'euros) dans le cadre du programme "Stand-by 2014".

Selon la BNU, cette année, la Banque nationale et le gouvernement doivent payer environ 7,4 milliards de dollars (6,2 milliards d'euros) de dette publique, y compris dans le cadre des engagements pris envers le FMI.

À l'heure actuelle, la dette totale de l'Ukraine envers le Fonds monétaire international s'élève à 12,1 milliards de dollars (10,1 milliards d'euros) et les engagements du pays envers le remboursement général de la dette comprennent des échéances de 27 milliards de dollars au cours des quatre prochaines années.

"C'est un fait évident : pour assurer le service [remboursement d'une dette et de ses intérêts] de nos dettes et assurer la croissance de notre économie, nous avons besoin d'investissements pour recevoir plus de revenus dans nos budgets, et d'autre part, nous devons bien gérer notre dette publique, remplir nos obligations. Nous avons besoin d'un soutien externe, car nous devons payer 27 milliards de dollars au cours des quatre prochaines années, ce qui représente une énorme somme d'argent", a déclaré Hroïsman dans une interview accordée à Interfax-Ukraine, précisant qu'une telle dette extérieure exerçait une énorme pression sur l'économie nationale et entravait le développement du pays.

Lire aussi : Fitch confirme le "B-" de l'Ukraine et prévoit des perspectives stables

Le chef du gouvernement s'est justement entretenu des prêts internationaux avec le secrétaire d'Etat adjoint aux affaires européennes et eurasiennes des Etats-Unis, Wess Mitchell, mercredi 2 mai :

Les deux parties ont abordé plusieurs sujets, dont la lutte contre l'agression russe, notamment sur la scène internationale, ainsi que le commerce bilatéral, en particulier dans le cadre des restrictions sur les importations de produits sidérurgiques aux États-Unis, mais aussi la question des conditions imposées par le FMI pour espérer le versement d'une nouvelle tranche d'aide financière, selon le site officiel du gouvernement ukrainien :

"La question de la stabilité financière est une priorité importante, et la coopération avec le FMI est d'une importance capitale", a déclaré Hroïsman, ajoutant que la coopération avec les institutions financières internationales était très importante pour l'Ukraine.

Le chef du gouvernement a rappelé que l'Ukraine menait des pourparlers avec le FMI sur deux axes principaux : la création d'un tribunal anti-corruption, dont la forme et les conditions de mise en œuvre sont actuellement en discussion au Parlement, et l'introduction d'une nouvelle grille tarifaire, indexée sur les prix du marché international, afin de déterminer le prix du gaz pour les consommateurs ukrainiens. Dans le contexte des coûts énergétiques, Hroïsman a déclaré que la partie ukrainienne avait sa propre solution et que l'appui des États-Unis à cette question serait très opportun.

"Je comprends à quel point il est difficile d'être dans la situation où est l'Ukraine à présent. Notre priorité est de rendre l'Ukraine stable et sûre. Ma proposition est que vous preniez toutes les mesures nécessaires [qui sont] dans votre compétence pour montrer au FMI que vos intentions sont sérieuses. Une analyse de la situation, des décisions raisonnables et leur mise en œuvre devraient vous aider", a déclaré Mitchell.

Lire aussi : Le FMI a précisé les deux axes principaux attendus dans la lutte contre la corruption

kh

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>