Le ministre allemand de l'Economie va se rendre en Ukraine et en Russie pour discuter de Nord Stream 2

Le ministre allemand de l'Economie va se rendre en Ukraine et en Russie pour discuter de Nord Stream 2

146
Ukrinform
Le ministre allemand de l'Economie, Peter Altmaier, se rendra prochainement en Ukraine et en Russie pour discuter du projet de gazoduc Nord Stream 2. Le PDG de Naftogaz, Andriy Kobolev, a quant à lui rencontrer des représentants de l'OTAN pour discuter de l'indépendance énergétique de l'Ukraine.

La visite de Peter Altmaier a été communiquée par l'agence de presse allemande Handelsblatt :

"Le ministre fédéral de l'Economie, Peter Altmaier, a l'intention de se rendre prochainement en Ukraine et en Russie", a informé l'agence.

Altmaier prévoit de de se rendre à Kyiv et à Moscou les 13 et 14 mai prochains pour discuter de «questions de politique énergétique et économique».

Les différentes parties discuteront également du projet de gazoduc Nord Stream 2 et du futur rôle de l'Ukraine en tant que pays de transit.

Le ministre allemand de l'économie en Russie préparera également la visite à venir de la chancelière allemande, Angela Merkel, à Sotchi le 18 mai, où elle doit rencontrer le président russe Vladimir Poutine, rapporte l'agence.

Nord Strean 2 toujours, Le PDG de Naftogaz, a tenu des réunions hier, lundi 7 mai, avec des représentants des pays membres de l'OTAN sur les problématiques de sécurité énergétique en Ukraine et en Europe.

Comme le rapporte le service de presse de Naftogaz, l'attention des pays membres de l'OTAN se concentre de plus en plus sur la sécurité énergétique. Dans le contexte de crise politique et énergétique du gazoduc Nord Stream 2, la première réunion officielle au nouveau siège de l'Alliance atlantique avec les responsables ukrainiens dédiée à assurer la sécurité énergétique dans la zone euro-atlantique revêtait donc une symbolique particulière.

Le rapport d'Andriy Kobolev sur le récent jugement de l'Institut d'arbitrage de la Chambre de commerce de Stockholm et la mise en œuvre du projet Nord Stream 2 a suscité une discussion animée au cours de la réunion. Les Etats membres de l'OTAN ont tous réaffirmé, à l'unanimité, que la sécurité énergétique de l'Ukraine était une composante de la sécurité énergétique de toute la région.

Lire aussi : Naftogaz: L'Europe devrait comprendre que Nord Stream 2 est un projet politique

Pour information : A la fin de mois de mars, la société Nord Stream 2, dont Gaztrom est le fondateur et unique actionnaire, a reçu l'autorisation de construire le gazoduc « Nord Stream-2 » dans les eaux de la zone économique allemande en mer Baltique ; autorisation également accordée au début du mois d'avril par le gouvernement finlandais. La construction du gazoduc Nord Stream 2 doit débuter en 2018 et se terminer d'ici fin 2019.

Selon l'Ukraine, le but final de la société Gazprom et des autorités russes est d'utiliser la liaison gazière comme un instrument de pression politique sur l'Union européenne et l'Ukraine. Sa position hors du circuit de transit pourrait entraîner une fragilité stratégique et énergétique. Kyiv estime que le coût de construction et de rentabilisation du gazoduc reliant la Russie à l'Allemagne est trop important pour permettre à l'UE de tirer des bénéfices de son utilisation.

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-