Le FMI met en avant ses exigences concernant le projet de loi sur la Cour anti-corruption

Le FMI met en avant ses exigences concernant le projet de loi sur la Cour anti-corruption

139
Ukrinform
Le FMI s'attend à ce que l'Ukraine réalise des progrès dans trois domaines spécifiques pour allouer la quatrième tranche du mécanisme élargi de financement (FEP).

Le directeur du Département des communications du FMI, Gerry Rice, a fait cette déclaration lors d'une conférence de presse à Washington, jeudi 17 mai, selon un correspondant d'Ukrinform :

"Nous cherchons toujours à terminer le quatrième examen du programme soutenu par le FMI pour l'Ukraine, et comme nous l'avons déjà signalé, nous pensons que davantage de progrès doivent être accomplis sur plusieurs fronts avant de pouvoir conclure ce quatrième examen", a t-il déclaré.

Selon lui, ces questions "incluent le secteur de l'énergie, la politique fiscale, et l'approbation de la loi appropriée établissant une Haute cour anti-corruption, forte et indépendante".

À cet égard, il a souligné l'importance d'adopter les amendements nécessaires pour faire en sorte que la version finale de la loi soit pleinement conforme aux engagements pris dans le cadre du programme et aux recommandations de la Commission de Venise du Conseil de l'Europe.

Lire aussi : Le FMI demande à l'Ukraine de fixer les prix du gaz

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-