L’homme d’affaires ukrainien acquiert le fabricant sud-africain de satellites Dragonfly Aerospace

L’homme d’affaires ukrainien acquiert le fabricant sud-africain de satellites Dragonfly Aerospace

Ukrinform
L’homme d’affaires ukrainien, Max Polyakov a confirmé son acquisition de Dragonfly Aerospace, le fabricant sud-africain de satellites.

Selon les informations communiquées par l'Agence Ecofin, Max Polyakov a déclaré que l’accord d’acquisition signé avec Dragonfly Aerospace et dont le montant n’a pas été dévoilé « nous permet de contrôler les coûts et de produire en masse des composants. Cela nous permet de tout apporter en interne ».

Max Polyakov a par ailleurs exprimé son désir de voir les satellites fabriqués par Dragonfly lancés par la fusée Alpha de Firefly, entreprise détenue en majorité par Max Polyakov et spécialisée dans le développement de lanceurs de petite et moyenne tailles pour des lancements commerciaux en orbite terrestre.

Dans son rapport « Satellite Based Earth Observation Market Trends Outlook 2021-2024 », Industry Research indique que le marché de l'observation de la Terre par satellite est aujourd'hui en pleine expansion et devrait connaître un essor au cours des prochaines années, en raison des récentes avancées technologiques en matière de collecte et de stockage de données. La croissance du marché est également due à la reconnaissance mondiale de l'observation de la Terre comme un outil important pour relever les défis importants du 21e siècle, tels que le changement climatique, la gestion des ressources ou l'atténuation des catastrophes.

Pour Max Polyakov, Dragonfly Aerospace lui donne l’opportunité de fabriquer et de lancer lui-même ses propres petits satellites en orbite terrestre et de se positionner comme un des acteurs solides de ce marché en plein essor, mais très concurrentiel.

photo: Space in Africa

eh

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2021 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-