Yuriy Loutsenko a demandé au Bureau du Procureur anti-corruption de vérifier les revenus de Tymochenko

Yuriy Loutsenko a demandé au Bureau du Procureur anti-corruption de vérifier les revenus de Tymochenko

Ukrinform
Le procureur général Yuriy Loutsenko a envoyé au Bureau de procureur anti-corruption une déclaration sur une éventuelle infraction à la loi commise par Yulia Tymochenko, chef du parti «Batkivshchyna» et candidate à la présidentielle.

Cette information a été communiquée par le service de presse du Bureau de Procureur.

«Le 14 février, le Procureur général a reçu une déclaration concernant des infractions pénales commises par la députée Yulia Tymochenko, en vertu de la partie 3 de l’article 368-2 (enrichissement illégal), de l’article 366-1 (déclaration de données inexactes)», peut-on lire dans le communiqué.

Le 12 février le «Centre de prévention de la corruption» a envoyé au procureur général une déclaration sur d’éventuelles infractions commises par Yulia Tymochenko.

Les activistes expliquent qu'en février 2018, la société américaine «Two Paths LLS» a engagé la société de relations publiques «Avenue Strategies Global LLC» pour représenter les intérêts de Yulia Tymochenko. Tout a été dit sur le paiement de 390 000 dollars en 2018 au poste de responsable des relations publiques, qui a également travaillé pour le président américain Donald Trump.

Dans le même temps, les déclarations de Tymochenko n’indiquent pas le décompte correspondant à des dépenses de 390 000 dollars. Par conséquent, l’origine incompréhensible de l’argent destiné aux services des lobbyistes américains pourrait indiquer un enrichissement illégal de Timochenko.

Yulia Tymochenko a rapidement réagi à cette information:

«J'ai lu une dépêche: Loutsenko a demandé au Bureau du procureur anti-corruption de vérifier la déclaration sur «une éventuelle infraction» commise par Tymochenko. Si jamais vous n’êtes pas au courant: il s’agit de lobbyistes américains qui auraient travaillé en ma faveur. Ce qui s'est passé il y a près d'un an! Au printemps de l'année dernière, j'ai découvert que quelqu’un avait engagé des lobbyistes américains pour aider l’Ukraine et moi. Le 10 avril 2018, je me suis tournée vers la société concernée avec un message sur l'impossibilité de coopérer, car le contrat a été conclu à mon insu et sans ma validation», a déclaré la candidate à la présidentielle et elle a publié les liens correspondants sur le site de sa force politique.

Lire aussi : Élections 2019: Les sociologues énumèrent les partis les plus populaires

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-