Sur 100 restaurants de Kyiv contrôlés seuls 4 ne sont pas en infraction

84
Ukrinform
Dans le cadre du suivi des établissements de restauration, réalisé après une intoxication massive des habitants de Kyiv qui avaient consommé des produits alimentaires provenant des entreprises «Suchis Land Evrasia » et «Suchis Life » à Kyiv, les agents du Service d’État de la consommation ont visité 103 établissements. 15 établissements ont refusé de les laisser entrer.

Cette information a été communiquée par Olexandre Ovtcharenko, adjoint du directeur du Service d’État de la consommation.

Selon lui, les agents n’ont détecté aucune infraction dans seulement 4 établissements. Tous les autres établissements étaient en infraction, et 30% d’entre eux ont pris la décision d’une fermeture temporaire, jusqu’à ce qu’ils aient remédié à tous les dysfonctionnements relevés par le Service de la consommation.

«Les agents ont trouvé du poisson non étiqueté, ce qui signifie que le poisson est acheté dans une entreprise identifiée et, par la suite, il peut être remplacé par du poisson d’origine inconnue et de producteur inconnu. On ne sait pas quelle est la qualité de ce poisson. Une fois, nous avons vu un gars qui est arrivé en tee-shirt et baskets avec un morceau de saumon dans un sac plastique», a-t-il déclaré. Selon Ovtcharenko, parfois ce type de poisson est livré dans tous les restaurants d’une chaîne (10-15 restaurants).

Parmi d’autres infractions, on peut citer : un nombre insuffisant d'installations de production (pour que les flux des matières premières et des produits finis ne se chevauchent pas, l’absence d’espace de stockage pour le matériel de nettoyage, lavage et désinfection, le stockage de produits périmés dans la même chambre froide que les produits frais, le manque de dispositifs de contrôle pour la mesure de la température dans les zones de stockage des matières premières, l’absence de registres sanitaires du personnel etc.

Comme Ukrinform l’a déjà rapporté, à Kyiv le nombre de personnes touchées par une intoxication alimentaire dans les restaurants s’élève à 34.

Cette information a été communiquée par le service de presse du Département principal du Service de la consommation à Kyiv.

Selon cette institution, d'après les analyses de laboratoire, «un facteur étiologique possible serait le virus de la salmonellose ».

Le 1er juillet, les experts du Service de la consommation ont vérifié l’état sanitaire des établissements de restauration.

«Les experts du Service de la consommation ont conseillé à 30% des établissements de restauration de fermer temporairement leurs portes pour prendre des mesures sanitaires et remédier aux dysfonctionnements, peut-on lire dans le communiqué.

À la fin du mois de juin, 16 personnes ont été hospitalisées à Kyiv pour une intoxication alimentaire, après avoir mangé des sushis dans un restaurant «Evrasia ». Par la suite, le nombre de victimes a augmenté jusqu’à 34 personnes. 

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2017 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-