Les activistes du Corps national se sont opposés à la police lors de la visite de Porochenko à Tcherkassy

Les activistes du Corps national se sont opposés à la police lors de la visite de Porochenko à Tcherkassy

Ukrinform
Le parti Corps national a organisé ce week-end une série de manifestations contre les vols dans le domaine de la défense dans lesquels des responsables de la société nationale « Ukroboronprom » seraient impliqués.

Selon Ukrinform, des actions ont eu lieu à Kyiv et Tcherkassy et se sont soldées par des affrontements entre les manifestants et la police.

«Aujourd’hui 9 mars, dans les villes de Kyiv et de Tcherkassy, ​​des manifestations se sont soldées par des affrontements entre des manifestants et des agents des forces de l’ordre, tant dans la capitale que dans le centre régional. À Kyiv, les manifestants ont tenté de forcer le cordon de police en utilisant des gaz irritants et des objets pyrotechniques. Les forces de l'ordre ont été forcées de recourir à la force physique et à l’utilisation d’équipements spéciaux. Au cours des affrontements, deux agents de la force publique ont été blessés », peut-on lire dans le communiqué de la police de Kyiv.

Des membres du Corps national et des organisations de brigades nationales se sont rendus dans les locaux du Bureau présidentiel à Kyiv pour demander la mise en détention et l'arrestation des personnes impliquées dans l'enquête sur le vol dans l'industrie de la défense.

Les manifestants se sont déplacés de la rue Institutska à la rue Bankova où se trouve le Bureau présidentiel. A l’angle de la rue, ils ont été accueillis par un cordon de police qui ne les a pas laissés passer vers l'administration. Le Corps national a tenté de briser le cordon de police - un affrontement s’ensuivit entre les nationalistes et la police.

À Tcherkassy, ​​le Corps national a organisé un rassemblement près du Palais de l'amitié des peuples où se trouvait le président ukrainien, Petro Porochenko. La diffusion vidéo du rassemblement apparait sur la page Facebook du Corpus national. Les manifestants ont tenté d’arrêter le cortège présidentiel afin de transmettre leurs demandes à Petro Porochenko, mais la police les a arrêtés.

Lors de cet incident, des affrontements entre les policiers, des manifestants et des habitants de la ville ont eu lieu. Les activistes ont tenté de s'introduire dans le Palais en utilisant des objets pyrotechniques. Selon les données de la police locale, 22 policiers ont été blessés.

Le 10 mars, la police a informé que deux organisateurs des émeutes à Tcherkassy avaient été arrêtés. Cependant, le Corps national affirme que cinq activistes ont disparu.

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-