Le SBU pourrait interdire l’entrée à l’Ukraine à Yulia Samoylova, candidate russe pour l’Eurovision

Le SBU pourrait interdire l’entrée à l’Ukraine à Yulia Samoylova, candidate russe pour l’Eurovision

Ukrinform
Le Service de sécurité de l’Ukraine à préparé des documents nécessaires pour interdire à Yuila Samoylova, candidate russe pour l’Eurovision l’entrée sur le territoire. L’interdiction sera valable pour 3 ans.  

Cette information est confirmée par Olexandre Tkatchouk, responsable du Service de sécurité de l’Ukraine en répondant aux questions des journalistes.

«Nous avons préparé un document pour interdire à mademoiselle Samoylova l’entrée sur le territoire ukrainien pour le délai de 3 ans. La loi doit être unique pour tout le monde. Et si nous faisons des exceptions ou des concessions pour quelqu’un, ce sera un signe de discrimination».

Olexandre Tkatchouk explique que le SBU surveille attentivement toutes les publications à ce sujet qui apparaissent dans les médias russes.

«Ils ont déjà tout décider à notre place et discutent au sujet du développement de la situation si Samoylova sera interdite d’entrée en Ukraine ou si elle pourrait venir et participer à l’Eurovision», à précisé Tkatchouk.

Il affirme que la Russie a déjà préparé des scénarios propagandistes dont l’objectif est de nuire à l’image de l’Ukraine. En particularité, si l’Ukraine interdit l’entrée à Samoylova, les médias russes déclareront que le concours est politisé. Parallèlement, l’arrivée de Samoylova en Ukraine provoquera le mécontentement de la partie pro-ukrainienne de la population. Probablement, la réaction des gens sera excessive et les médias russes vont en profiter pour nuire à l’image de l’Ukraine.

Comme Ukrinform l’a déjà rapporté, la candidate que la Russe a décidé d’envoyer à l’Eurovision sera Yulia Samoylova, chanteuse handicapée, qui se déplace en fauteuil roulant. Ses parents l’ont emmené se faire vacciner contre la poliomyélite. La vaccination a engendré des complications et Yulia s’est retrouvée en fauteuil roulant.

Les activistes du mouvement «Vidsitch » ont publié l’information figurant sur la page d’un réseau social de Samoylova montrant qu’elle est allée chanter en Crimée occupée. Ils exigent d’interdire à Samoylova l’entrée en Ukraine.

Vasyl Gritsak, chef du SBU a déclaré auparavant que le document interdisant l’entrée à l’Ukraine à Yulia Samoylova était déjà en cours. Il explique que, non seulement Samoylova a visité la Crimée, mais elle aussi a laissé des traces sur des réseaux sociaux où elle s’exprimait de manière négative au sujet de l’Ukraine et de son gouvernement.

oh

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-