La Commissaire ukrainien pour les droits de l'Homme ne peut pas rendre visite à Roman Souchtchenko

11.01.2017 17:56 73

Valerya Loutkovska, Commissaire du Parlement ukrainien pour les droits de l'Homme ne pourra pas rendre visite à Roman Souchtchenko, journaliste ukrainien détenu à Moscou et Evgen Panov, ancien combattant ukrainien, détenu en Crimée sans avoir reçu des autorisations du Bureau du Procureur, du tribunal et du Service pénitentiaire de la Russie. 

Mychaylo Tchaplyga, séctretaire de la Commissaire l’a affirmé à Ukrinform.

«En Ukraine, le Commissaire pour les droits de l’Homme peut rendre un visite à un prisonnier librement et sans aucune autorisation supplémentaire. En Russie, le Commissaire ukrainien, mais aussi le Commissaire russe ont besoin d’autorisation du tribunal, du Bureau de Procureur et du Service pénitentiaire de la Russie ».  

Le représentant de la Commissaire ukrainienne pour les droits de l’Homme ne pouvait pas indiquer le délai nécessaire afin de rassembler toutes les autorisations.

Il a aussi souligné que, contrairement à la Russie, l’Ukraine avait ratifié le Protocole facultatif de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la torture. Cela permettrait d’élargir les pouvoirs du Commissaire ukrainien d’effectuer régulièrement le suivi dans des lieux de détention.

Le journaliste ukrainien Roman Souchtchenko, correspondant permanent en France pour l'Agence ukrainienne d'information Ukrinform, a été arrêté lors d’un voyage à Moscou. Accusé d'espionnage (article 276 du code pénal russe), il a été placé en détention provisoire.

OG

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-