Le régime d’occupation en Crimée continue de semer la terreur

Le régime d’occupation en Crimée continue de semer la terreur

Ukrinform
Le régime d’occupation en Crimée continue d’obtenir des aveux forcés en torturant des prisonniers. Des prisonniers de Crimée sont aussi systématiquement transférés en Russie.  

Fiona Frazer, chef de la mission de suivi des droits de l’Homme l’a déclaré ce matin lors d’une conférence de presse.

«Le pouvoir d’occupation en Crimée continue d’obtenir des aveux aux prisonniers en les torturants et en les maltraitant. Les prisonniers sont systématiquement transférés en Russie où nous avons déjà constaté des cas de décès à cause d’une absence des soins médicaux ».

Fiona Frazer a aussi souligné qu’une nouvelle tendance avait été apparue en Crimée, il s’agit d’une intervention illégale dans l’activité professionnelle des avocats dans des affaires concernant les droits de l’Homme. 

Humain Rights Watch souligne que les journalistes indépendants et les défenseurs des droits de l’Homme sont aussi poursuivis en Crimée pour «critiquer le gouvernement russe ou pour faire leur travail».

Le Département d’État des États-Unis a signalé dans son rapport annuel sur la situation avec les droits de l’Homme dans le monde que la plupart des violations des droits de l’Homme en Ukraine avaient eu lieu en Crimée annexée ou sur les territoires du Donbass non-contrôlés par le gouvernement ukrainien. 

Les auteurs du rapport soulignent que les violations des droits de l’Homme en Crimée sont directement liées à l’occupation russe.

oh

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-