Les personnes, arrêtées lors d’une marche anti-corruption à Moscou, sont torturées

Les personnes, arrêtées lors d’une marche anti-corruption à Moscou, sont torturées

215
Ukrinform
Les défenseurs des droits de l’Homme ont vérifié les conditions de détention des personnes arrêtées lors d’une marche anti-corruption à Moscou. Ils déclarent que les forces de l’ordre violent la Convention européenne des droits de l’Homme.   

Cette information est parue sur le site Gulagu.net 

«Les personnes, arrêtées lors d’une manifestation anti-corruption, sont placées dans les cellules surpeuplées, notamment 4-6 personnes sont placées dans des cellules conçues pour 2; elles sont privées de sommeil, de nourriture, d’eau (certains dorment par terre), les cellules ne sont pas airées, les gens peuvent tomber malades. Les détenus n’ont pas eu de draps et des couvertures ».

Les détenus se plaignent aussi de la falsification d'un certain nombre de documents et les motifs de la détention. La police n’a même pas prévenu leurs proches. 

oh

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-