Les Tatars obligés de quitter la Crimée à cause des représailles massives

Les Tatars obligés de quitter la Crimée à cause des représailles massives

Ukrinform
Depuis le début de l’occupation de la Crimée par la Russie, environ 55 000 personnes ont été obligées de quitter la péninsule, dont 25 000 Tatars.

Ce chiffre a été confirmée par Tamila Tacheva, coordinatrice de l’ONG «SOS Crimée » lors d’une conférence dédiée à la commémoration des victimes de la déportation des Tatars de Crimée en 1944, qui s'est tenue hier.

« Depuis le début de l’occupation et l’annexion de la Crimée, environ 25 000 Tatars de Crimée ont quitté la péninsule. Au total, 55 000 personnes ont été forcées de quitter le territoire. Elles sont parties vivre dans divers coins de l’Ukraine. Beaucoup de Tatars se sont installés à Lviv, Kiev et dans la région de Kherson », a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté que ces départ définitifs n’ont pas été provoqué par des difficultés financières :

«Les raisons pour lesquelles les Tatars de Crimée quittent leur patrie, qu’ils avaient retrouvé avec tant de difficultés, sont dues à des représailles massives. Nous n’avions jamais vu cela. Nous savons qu'au minimum, 19 personnes ont été kidnappées ou sont portées disparues. Environ  60 affaires de poursuites criminelles ont été engagées contre des Tatars de Crimée, 40 d'entre eux sont en prison et 20 autres assigné à domicile. Les maisons des Tatars de Crimée sont fouillées toutes les semaines », a-t-elle dit, avant de préciser que ce ne sont là que les chiffres officiellement confirmés.

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-