Le ministère de l’Information a publié une liste des thèses propagandistes russes contre l’Ukraine

Le ministère de l’Information a publié une liste des thèses propagandistes russes contre l’Ukraine

192
Ukrinform
Le ministère de l’Information ukrainien a publié la liste des 7 thèses utilisée à l'encontre de l’Ukraine les plus répandues dans la propagande russe.

Cette information a été communiquée par Dmytro Zolotouchine, ministre adjoint de l’Information :

«Avec mes collègues du ministère de l’Information, nous avons établi une liste des 7 thèses les plus virulentes que le Kremlin utilise contre l’Ukraine dans le cadre de sa politique de désinformation. IL ne s'agit pas d'une liste exhaustive, mais nous y avons mis les thèses les plus répandues et les plus sensibles», a-t-il déclaré.

1. Il fait mal vivre en Ukraine.

La crise politique et économique. Les protestations, les scandales politiques et les déclarations du Bloc d’opposition ou de l’opposition pro-russe, «la chute inévitable du pouvoir de Porochenko», «l’Occident est fatigué de l’Ukraine », l’Occident ne souhaiterait plus aider l’Ukraine, l’aide occidentale diminuerait voire serait arrêtée. Les pays occidentaux seraient déçus par les réformes en Ukraine ou par l'Ukraine elle-même. La crise énergétique en Ukraine, les nombreux sujets sur les problèmes énergétiques (charbon, gaz ...) l’augmentation des tarifs dans les services publics. Les sujets négatifs concernant le régime sans visas entre l’Ukraine et l’Union européenne : «le mensonge », « de toute façon, il faut avoir plein de documents pour franchir la frontière », «l’appauvrissement des Ukrainiens », «il n’y a pas d’argent pour cette Europe» etc. Les sujets négatifs concernant le FMI et l’Ukraine : «c’est de l'esclavage », «le FMI ne donnera pas d’argent », «les fonds sont détournés» etc.

2. La suppression des sanctions à l'encontre de la Russie.

De nombreux commentaires ou déclarations annonçant «la suppression très prochaine des sanctions », «la fatigue que l’Occident éprouverait à cause des sanctions » ou encore que «l’Occident n’a plus envie de continuer les sanctions». 

3. Les discrédit jeté sur les Forces armées ukrainiennes.

«Les Forces armées ukrainiennes bombardent le Donbass », les sujets sur les «crimes de guerre de l’armée ukrainienne», sur « les mercenaires ou les formateurs étrangers de l’armée ukrainienne», sur «les ivrognes » ou «les lourdes pertes» subies par l’armée ukrainienne. Les déclarations russes, séparatistes ou autres selon lesquelles «Kyiv ne remplit pas les Accords de Minsk », ou que l'Ukraine les sabote ; les commentaires négatifs sur le travail de l’OSCE , etc.

4. L’Ukraine abandonne le Donbass.

L’Ukraine abandonnerait le Donbass ou serait en train de le perdre. Toutes les déclarations du type : Kyiv fait tout pour perdre le Donbass, Kyiv détruit le Donbass,  le génocide du Donbass, le blocus économique, le blocus commercial, le non-paiement des retraites et des prestations sociales aux habitants des territoires occupés, etc. Les déclarations des chefs terroristes concernant l’Ukraine et les territoires occupés.

5. La Crimée est russe.

Les déclarations de la Fédération de Russie et des autorités d’occupation de la Crimée sur la péninsule. L’ « amélioration » incroyable constatée depuis l’annexion.

6. L’Ukraine soutient le terrorisme.

Les relations que les Ukrainiens entretiendraient avec des islamistes. «Des mercenaires s’entraînent en Ukraine et combattent, «l’Ukraine fournit des armes aux islamistes », «des bataillons islamistes dans le Donbass» etc. Les saboteurs ukrainiens en Crimée, dans le Donbass ou en Russie, les tentatives d’actes terroristes, les terroristes, les actes terroristes. 

7. L’Ukraine est un pays radical.

Les sujets délirants sur les radicaux, les néo-nazis, les fascistes, les vandales etc. Les sujets sur l'oppression que subirait la langue russe ou les russophones en Ukraine. La prétendue « russophobie » de Kyiv, la haine pour tout ce qui est russe, les tentatives de réécrire l’histoire, le mépris envers  le passé commun et la victoire contre les nazis.

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2017 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-