La ville de Toretsk dans la région de Donetsk est menacée par une catastrophe technologique

La ville de Toretsk dans la région de Donetsk est menacée par une catastrophe technologique

Ukrinform
La ville de Toretsk dans la région de Donetsk est menacée par une catastrophe technologique en raison de l’inondation de deux mines qui ne fonctionnent plus.

Cette information est communiquée par le centre de presse de l’opération anti-terroriste qui se réfère au Centre de contrôle et de la coordination.

« Suite à l’inondation des mines d’Artem et Ujnaya, le gaz méthane remonte à la surface et pénètre dans les caves des maisons et des bâtiments ce qui pourrait conduire à des explosions et à l’empoisonnement des habitants», peut-on lire dans le communiqué.

L’eau arrive dans les mines en raison des dommages causés à l’aqueduc Horlivka-Toretsk par les bombardements effectués par les combattants pro-russes.

Selon le calcul des services publics de Toretsk, chaque jour environ 15 000 m3 d’eau s’écoulent de l’aqueduc. C’est la raison pour laquelle les habitants de la ville n’ont de l’eau que 2 heures sur 24.

Actuellement, avec l’arrivée de la chaleur, les besoins en eau augmentent de manière considérable et la situation s’est encore aggravée. Selon Yuriy Yevsikov, maire de Toretsk, cette situation pourrait conduire à une épidémie de maladies infectieuses.

Il est à noter que l’aqueduc pourrait être réparé à tout moment en deux ou trois jours. Mais les combattants pro-russes ne garantissent pas la sécurité et le cessez-le-feu pour le temps des réparations. 

Une catastrophe écologique pourrait survenir aussi à Novgorodske qui se situe près de Toretsk.

« Il est nécessaire de faire des travaux pour le renforcement du barrage de l'usine locale de phénol. Aujourd'hui, ce réservoir artificiel contient environ 33 000 tonnes de déchets liquides contenant du phénol, du naphtalène, du formaldéhyde, de l'acide sulfurique, de l'huile minérale et d'autres composés chimiques qui ont été produits pendant le fonctionnement de l'entreprise », peut-on lire dans un communiqué.

Le Centre du contrôle et de la communication déclare qu’en raison des bombardements par les combattants, le conduit utilisé pour le pompage de l'eau est tombé en panne, donc le liquide dans l'accumulateur peut rapidement atteindre un niveau critique.

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-