Jan Tombiński : l’Ukraine doit arrêter de simuler des réformes

Jan Tombiński : l’Ukraine doit arrêter de simuler des réformes

Ukrinform
L’Ukraine doit arrêter de simuler des réformes et se mettre à construire un vrai État démocratique.

Cette déclaration a été faite par Jan Tombiński,ambassadeur de l’Union européenne au Vatican et ancien ambassadeur de l’Union européenne en Ukraine, lors d’un Forum national «Transformation de l’Ukraine » qui a eu lieu à Kyiv.

«Il faut arrêter de faire des simulations et se mettre à construire un vrai État démocratique, construire une réalité. En effet, les racines de ce problème se développent avec des simulations de l’État, une absence d’investissements réels et quotidiens dans les rouages de la démocratie, dans les institutions de l’État, en persuadant les citoyens que le droit sert à défendre l’intêret commun, que l’État n’est pas un élément à partager entre quelques individus », a-t-il déclaré.

Selon Jan Tombiński, tout d’abord, il faut investir dans le pays pour que les forces politiques soient responsables, que les partis politiques aient des programmes et que chacun puisse y accéder et que la société puisse les contrôler.

«Il faut faire en sorte que le système fonctionne car il est impossible de comprendre que depuis 3 ans le Comité central électoral travaille sans mandat, que la Chambre des comptes, fondée par des amendements apportés à la Constitution ukrainienne en 2013, n’ait toujours pas été mise en fonction, que les instituts de défense des consommateurs ne fonctionnent toujours pas, tout comme les institutions anti-monopole. Cependant, ces institutions persuadent les citoyens que l’État est prêt à défendre l’intêret commun et non les intérêts d’un cercle étroit d’amis », a-t-il dit.

Il a ajouté que les conditions de travail dans la Zone de libre-échange durait depuis 3 ans, mais l’État ukrainien n’avait fait que trop peu de choses pour offrir la possibilité aux entrepreneurs ukrainiens de se positionner sur le marché européen. 

«Tout le monde parle des quotas des tarifs pour augmenter les revenus de ceux qui sont présents sur les marchés mondiaux pour qu’ils puissent s’enrichir et non pas transformer la structure de la production ukrainienne et celle de leur commerce. Cependant, c’est dans ces obligations qu’il faut investir, car c’est le seul moyen pour l’Ukraine de recevoir aussi l’aide des autres pays, car ils vont investir en Ukraine en fonction d’un profit possible », a-t-il souligné.

Selon l’ancien ambassadeur de l’UE en Ukraine, beaucoup de choses ont été faites dans le domaine de l’énergie, mais il faut encore les développer. Cela concerne notamment les compteurs dans les appartements privés pour que les résidents ne paient que ce qu’ils consomment et non pas les dépenses pour d’autres structures qui ne les concernent pas et qu’ils ne peuvent contrôler.

Encore un élément à propos de la sécurité quotidienne. Selon Jan Tombiński, des milliers d’Ukrainiens meurent sur les routes ukrainiennes et c’est une perte dramatique pour l’Ukraine. De plus,  les médias annoncent que des personnes meurent quotidiennement, pour exemple, un ancien combattan a été assassiné en plein centre de Kyiv cette semaine.

«Les Ukrainiens payent leurs impôts pour entretenir toutes ces organisations qui sont incapables de les protéger sur les routes, dans les rues, dans les écoles. Alors, il est nécessaire d’investir dans ce domaine, a-t-il précisé.

Jan Tombiński a souligné qu’il fallait se battre contre la corruption, car sinon «il n’y aura ni démocratie,ni  justice, ni développement économique et pas d’aide internationale ». L’Ukraine doit s’engager seule dans  ces réformes et l’aide internationale accompagnera alors  les réformes ukrainiennes».

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-