La création d’un tribunal aux Pays-Bas dans l’affaire du MH 17 obligera la Russie à coopérer

97
Ukrinform
La mise en place d’un tribunal dans l’affaire de la catastrophe du vol MH17, dans le cadre du système judicaire national des Pays-Bas, est une option plus efficace après que la Russie a bloqué la création d’un tribunal international par l’ONU en 2015.

Cette information a été communiquée par Vsevolod Tchentsov, ambassadeur d’Ukraine aux Pays-Bas.

«Bien entendu, l’outil le plus efficace pour traduire en justice les coupables dans la catastrophe du MH 17 aurait été la création d’un tribunal par l’Organisation des Nations Unies.  Mais comme la Russie a bloqué ce processus, alors, les États dont les citoyens étaient dans l’avion ont choisi cette option », a-t-il déclaré.

Selon le diplomate, quand la Russie a mis son véto sur la création d’un tribunal international auprès de l’ONU, deux autres options ont été analysées : la création d’un tribunal avec la participation des 5 pays –membres du Groupe international commun d’enquête (Ukraine, Pays-Bas, Australie, Belgique et Malaisie) et un tribunal dans le cadre du système judicaire national.

«Nous avons parcouru un très long chemin. Nous avons préparé tous les documents nécessaires pour mettre en place un tribunal avec 5 pays sur la base du projet de la résolution adoptée par le Conseil de sécurité de l’ONU et du statut du Tribunal pénal international. Mais quand nous avons analysé les deux options, nous avons compris que le système judiciaire national était une option plus fiable pour différentes raisons. Tout d’abord, ce système judiciaire existe en permanence aux Pays-Bas, il est objectif, digne de confiance et peu influençable », a-t-il précisé.

Selon le diplomate, quand l’affaire arrivera au tribunal hollandais, il sera possible de s’adresser à la partie russe en lui demandant de coopérer dans le cadre de l’enquête.

EH

À l'ordre du jour

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2017 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-