Un triste anniversaire: 3 ans depuis la catastrophe du vol MH17

Un triste anniversaire: 3 ans depuis la catastrophe du vol MH17

252
Ukrinform
Aujourd’hui, c’est le triste 3e anniversaire de la catastrophe dans le ciel du Donbass de l’avion passager Boeing 737 de la compagnie aérienne «Malaysia Airlines» effectuant le vol Amsterdam- Kuala Lumpur.

Cette tragédie a emporté la vie de 298 personnes: tous les passagers et tous les membres d’équipage de l’avion ont péri. L’avion a été abattu dans le ciel au-dessus du village de Grabove dans la région de Donetsk et dans la zone de l’opération anti-terroriste à l’est de l’Ukraine. Parmi les victimes figurent 192 citoyens des Pays-Bas (dont un avait la double nationalité Pays-Bas/États-Unis), 44 Malaisiens (dont 15 membres d'équipage et deux enfants en bas âge), 27 Australiens, 12 Indonésiens (dont un enfant), 10 Britanniques (l'un d'eux avait la double nationalité Royaume-Uni / Afrique du Sud), 4 Allemands, 4 Belges, 3 Philippins, 1 Canadien et 1 citoyen néo-zélandais.

Dès les premiers jours de la catastrophe, l’Ukraine a toujours assuré que l'avion avait été touché par un missile du système des missiles sol-air « Buk » d'origine russe dirigé, soit par des combattants séparatistes, soit par l'armée russe. La même conclusion a été faite par le Conseil de sécurité des Pays-Bas, dont le rapport technique final a été publié en 2015.  

Parallèlement, l’équipe internationale de journalistes d'investigation Bellingcat a établi le numéro du système de missiles sol-air « Buk » appartenant à la 53e brigade des missiles de défense aérienne russe, qui a abattu l’avion. En outre, Bellingcat a mené sa propre étude basée sur l'analyse des réseaux sociaux et d'autres sources publique et il a produit un rapport, identifiant 20 militaires russes impliqués dans l'accident MH-17. Le rapport avec les noms et les photos du groupe militaire a été déposé auprès du Bureau du Procureur général hollandais.

Par la suite, le Groupe d’enquête international a réussi à définir une grande partie du trajet que le «Buk» a suivi pour arriver en Ukraine et son chemin de retour. Les conclusions du Groupe coïncident avec les résultats du groupe Bellingcat.

Le 5 juillet 2017, les États membres du Groupe international d'enquête ont décidé que la procédure pénale sur le cas de destruction de l'avion vol Malaysian Airlines MH-17 serait effectuée sous la juridiction nationale des Pays-Bas.

Le 7 juillet, l'Ukraine et les Pays-Bas ont signé un accord bilatéral sur la coopération juridique concernant la catastrophe du Boeing Malaisien. Actuellement l’accord est en attente de ratification par les parlements de l'Ukraine et des Pays-Bas.

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2017 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-