La tragédie d’Ilovaysk : Moscou n’a pas voulu donner un élément stratégiquement important

La tragédie d’Ilovaysk : Moscou n’a pas voulu donner un élément stratégiquement important

70
Ukrinform
Les batailles pour la ville d’Ilovaysk, objectif important d’un point de vue stratégique, ont commencé mi-août 2014. Les militaires ukrainiens avaient pratiquement réussi à reprendre la ville, mais l’armée russe est intervenue.

Moscou ne prévoyait pas de rendre cette ville stratégiquement importante, donc, elle a déployé ses meilleures unités pour repousser les Ukrainiens. Suite à une intervention des unités regulières des Forces armées russes et de leur avancement vers la ville d’Ilovaysk, les bataillons du ministère de l’Intérieur de l’Ukraine «Dnipro 1 », «Mirotvorets », « Svityaz », «Kherson », «Ivano-Frankivsk », de la Garde nationale «Donbass » et des Forces armées ukrainiennes se sont retrouvées encerclés.

Le 28 août, la situation des militaires ukrainiens est devenue critique. Le jour-même, Petro Porochenko, Président de l’Ukraine, a accusé la Russie d’intervention militaire ouverte dans le Donbass et a annulé sa visite en Turquie.

Selon le rapport du ministère de la Défense de l’Ukraine, l’intervention de l’armée russe sur le territoire ukrainien a continué du 24 au 29 août 2014 ; 3 500 combattants étaient sur place  avec un matériel militaire considérable : 60 chars, 320 véhicules de combat blindés, 60 canons, 45 mortiers et 5 missiles antichars russes.

Le 29 août, Vladimir Poutine, Président russe, s’est fait passer pour un artisan de la paix en proposant aux combattants pro-russes d’ouvrir un couloir humanitaire aux militaires ukrainiens pour qu’ils puissent sortir de cet encerclement. En vérité, pour les militaires ukrainiens, ce «couloir vert » de Poutine est devenu une route de la mort, car les forces militaires russes ont ouvert le feu sur les colonnes militaires ukrainiennes au moment où elles ont commencé à sortir.

Au cours des trois dernières trois années, les discussions sur la bataille d’Ilovaysk ne cessent pas. Le 14 août 2017, le Bureau du Procureur a publié leur rapport en indiquant que durant ces jours d’août 2014, 366 militaires ukrainiens ont été tués, 429 blessés, 300 capturés. En revanche, ceux qui ont participé à ces événements tragiques assurent que le nombre de victimes est bien plus important. 

EH 

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2017 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-