L’ONU : le verdict d’Akhtem Tchiygoz est contraire au droit international

L’ONU : le verdict d’Akhtem Tchiygoz est contraire au droit international

65
Ukrinform
En tant qu’État-occupant, la Fédération de Russie applique sa législation sur le territoire de Crimée occupée et le fait au mépris du droit international.

Cette déclaration a été faite par Fiona Frazer, chef de la mission de suivi de l’ONU en Ukraine, lors de la présentation du 19e rapport du Haut Commissariat des Nations unies pour les droits de l’Homme.

« Hier, la Cour Suprême de  Crimée a condamné Akhtem Tchiygoz, adjoint du président du Majlis des Tatars de Crimée, à 8 ans de prison ferme. Nous soulignons qu’il a été condamné pour des événements datant du 26 février 2014, soit avant l’occupation de la Crimée. Nous soulignons aussi que la Fédération de Russie, comme  État-occupant, applique sa législation en Crimée, tout en bafouant  le droit international et au mépris de la résolution de l’Assemblée générale de l’ONU 68/262 », a-t-elle déclaré.

Fiona Frazer a souligné que l’ONU avait voté une résolution selon laquelle, la Crimée était reconnue temporairement occupée par la Fédération de la Russie.

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2017 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-