C’est le FSB qui kidnappe et tue les Tatars de Crimée

C’est le FSB qui kidnappe et tue les Tatars de Crimée

Ukrinform
Refat Tchoubarov, président du Madjilis des Tatars de Crimée a déclaré que c’était le Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie qui kidnappait et tuait les Tatars de Crimée.

Il l’a publié sur sa page Facebook.

«C’est le FSB de Russie qui est derrière le kidnapping et le meurtre des Tatars de Crimée», a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Selon lui, la dernière victime est Renat Paralamov, un Tatar de Crimée habitant le village de Nizhnegorsk, en Crimée temporairement occupée, père de quatre enfants mineurs, qui a été emmené le 13 septembre après que sa maison avait été perquisitionnée par le FSB. Il n’a été retrouvé que le 14 septembre atrocement battu et dans un état psychologique terrible.

Pendant 24 heures, personne ne savait où se trouvait Paralamov.

«Les avocats, avec les proches de Renat, se sont adressés à tous les commissariat de la police d’occupation russe et au Département principal du Service fédéral de sécurité de la Russie. Mais nulle part ils n’ont pu obtenir des informations», a-t-il déclaré.

Refat Tchoubarov a communiqué plusieurs détails sur l’histoire de Paralamov. «Les agents du FSB prétendent qu’ils avaient laissé partir Renat Paralamov le 13 septembre à 16h00 et qu’il est revenu le 14 septembre au département principal du FSB à Simféropol pour compléter son témoignage de la veille. Quelques heures plus tard, Renat Paramalov a appelé ses proches d’un téléphone qu’il avait pu emprunter et a déclaré qu'il était à la station de bus de Simféropol "Vostochny" et il a demandé que l’on vienne le chercher».

Selon les témoignages des proches de Renat, il a été sévèrement battu et n’arrive pas à marcher seul.

«La communauté des Tatars de Crimée et la famille de Paralamov sont persuadées que, si son kidnapping n’avait pas eu de témoins et n’avait pas actuellement un tel retentissement, Renat aurait été retrouvé mort, comme cela s’est produit avec d’autres Tatars de Crimée», a-t-il déclaré.  

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-