La Commission pour la sécurité et la coopération en Europe : les oligarques ont capturé l’Ukraine

La Commission pour la sécurité et la coopération en Europe : les oligarques ont capturé l’Ukraine

223
Ukrinform
La Commission pour la sécurité et la coopération en Europe, Commission d’Helsinki,  a déclaré que la corruption et le pouvoir des oligarques en Ukraine était  le principal « ennemi intérieur » pour le développement du pays.

Cette information figure dans le rapport de la Commission, publiée sur son site officiel.

« La ténacité et l’influence des oligarques en Ukraine est le fondement  de la corruption permanente du pays. Les oligarques ont capturé l’État ukrainien, repoussé tous les partis politiques non-corrompus  et se font concurrence dans le vol des richesses ukrainiennes », ont souligné les auteurs du rapport.

Les oligarques ukrainiens ne sont pas « des hommes d’affaires, mais plutôt des valets du roi » qui transforment leurs relations politiques et privées en monopoles soutenus par l’État. 

Le rapport note que le début de la concurrence des oligarques a été mis en place pour deux raisons : l’absence de réformes durant les premières années de l’Indépendance de l’Ukraine et l’arbitrage du gaz.

« Aujourd’hui, l’Ukraine a réalisé plusieurs réformes importantes qui ont aidé à stopper la corruption, notamment, dans le domaine énergétique, financier et économique. Cependant, les réformes juridiques n’avancent pas », peut-on lire dans le rapport.

Alors l’Ukraine devrait continuer toutes ces réformes soutenues par la société civile, mais également, par  la communauté internationale. « En fin de compte, les oligarques devraient être transformés de valets en entrepreneurs et hommes d’affaires pour mettre enfin un terme à cette corruption institutionnelle persistante.

Cela pourrait être fait en collaboration avec la société civile et des médias libres.

Le rapport contient aussi de nombreuses recommandations, surtout la nécessité de réformer le pouvoir juridique en Ukraine. « L’Ukraine devrait notamment créer au plus vite une Cour anti-corruption pour finaliser son architecture anti-corruption».

Le rapport évoque aussi la nécessité de renforcer la gestion électronique et la liberté des médias qui permettraient à la société civile ukrainienne de surveiller le processus des réformes.

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «Publicités» et «PR» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>