Une activiste tatare est morte lors de son arrestation par le FSB

Une activiste tatare est morte lors de son arrestation par le FSB

Ukrinform
Verdjie Kachka, une Tatare de Crimée âgée de 82 ans, est morte lors de la perquisition de sa maison par les agents du Service fédéral de sécurité de la Russie. Au moment où ils voulaient l’arrêter, la dame a eu une crise cardiaque.

Cette information a été communiquée par Fader Moudjabaev, directeur de la chaîne télé ATR.

«En Crimée, Vedjie Kachka, une Tatare de Crimée âgée de 82 ans, vient d’être assassinée par les occupants. Ils voulaient l’arrêter, elle s’est sentie mal et son coeur a lâché. Vedjie Kachka est une vétérante et un des symboles du mouvement national des Tatars de Crimée pour leur retour sur leur terre. Nazis russes, assassins, soyez maudits! Le temps viendra où vous allez payer pour tout ce que vous avez fait», a-t-il noté sur sa page Facebook.

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-