La conférence de presse de fin d’année du Premier ministre ukrainien: les thèses principales

La conférence de presse de fin d’année du Premier ministre ukrainien: les thèses principales

247
Ukrinform
Le 22 décembre, Volodymyr Groisman, Premier ministre ukrainien, a tenu une conférence de presse de fin d’année pour parler des événements marquants de 2017 et des défis du gouvernement pour 2018. Ukrinform a sélectionné pour vous les thèses principales abordées par le chef du gouvernement ukrainien lors de cette conférence de presse.

Les objectifs du gouvernement pour 2018 

«Pour 2018, le gouvernement  ukrainien s’est fixé plusieurs objectifs importants dans le but d’améliorer la situation en Ukraine et la qualité de vie de ses citoyens».

«Nos tâches pour 2018 consistent à améliorer le système de l’éducation, de la santé et à accélérer la croissance économique».

«L’année prochaine, le gouvernement déploiera tous ses efforts afin d’accélérer la croissance économique, d’assurer un travail et des salaires dignes aux citoyens ukrainiens et de préserver leur sécurité»

Les déchirements dans le monde politique ukrainien

«La coalition existe et elle est parfaitement saine, le Parlement est apte à fonctionner».

« Il y a ceux qui veulent interférer, ne pas permettre de prendre des décisions en temps opportun, etc.  Mais cela ne marchera pas. Cela me convainc que ceux qui sont du côté de la lumière et de la bonne volonté vaincront toujours ceux qui sont du côté sombre du développement et ceux qui interposent dans le développement de notre Etat».

Le quotidien du gouvernement ukrainien

«Aucune journée de cette année n’a été pour moi, en tant que Premier ministre, simple ou insouciante. Il a fallu se battre pour chaque décision. On ne sait jamais quel défi apparaîtra devant nous chaque jour et d’où il viendra. Mais il faut marcher pour arriver au bout de chemin».

«L’Ukraine a beaucoup de potentiel, mais pour réaliser telle ou telle décision du pouvoir, il faut gagner la confiance des gens».

Le changement au sein du gouvernement

«Je n’ai pas l’intention d’initier des changements au sein du gouvernement. Mais cela ne veut pas dire que chaque ministre bénéficie d’indulgence. Seule la qualité du travail peut garantir une présence au gouvernement. Le temps de l’apprentissage en 2017 pour les ministres est terminé, l’année 2018 est une année d‘examens, il y a beaucoup de tâches et de plans du gouvernement à réaliser, un Accord d'association avec l'UE et beaucoup d'autres tâches».

«En ce qui concerne la situation d’Ulana Suprun, et bien rien n’empêche une personne avec le statut d’«intérimaire» de remplir très soigneusement ses tâches».

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?> */ ?>