UE-Ukraine : Mingarelli critique les faibles avancées de l'accord d'association

UE-Ukraine : Mingarelli critique les faibles avancées de l'accord d'association

207
Ukrinform
L’Union européenne se dit prête à aider l'Ukraine à mener des réformes, mais la responsabilité de la mise en œuvre rapide et intégrale de l'accord d'association UE-Ukraine incombe aux autorités ukrainiennes.

Le chef de la délégation de l'Union européenne en Ukraine, Hugues Mingarelli, a fait cette déclaration lors d’une interview pour le journal en ligne « Yevropeska pravda » :

"Nous [l’Union européenne] sommes prêts à vous aider à résoudre et surmonter les défis complexes qui découlent des réformes, y compris celles prévues dans l'accord d'association. Toutefois, les Ukrainiens, et en particulier les autorités ukrainiennes, doivent se rappeler que le processus de transformation dépend entièrement d'eux", a déclaré Mingarelli.

Il a ajouté que le partenariat entre l'UE et l'Ukraine n'avait pas vocation à être une relation entre un donateur et un bénéficiaire, mais que la relation devait se fonder sur une contribution et des aspirations égales des deux parties.

"L'Union européenne a besoin de voir des réformes pour les soutenir", a souligné le diplomate.

Mingarelli a également noté que rien ne justifiait le retard de la mise en application de l'accord d'association UE-Ukraine. Celle ci doit avoir lieu rapidement et dans son intégralité, et les autorités ukrainiennes, en particulier les législateurs, doivent en assumer la responsabilité et prendre des décisions.

L'ambassadeur de l'UE a insisté sur le fait qu’avec l’ouverture de sa première session parlementaire de 2018, la Verkhovna Rada [le Parlement ukrainien] détenait les clés de l'adoption d'une législation aussi importante :

"Les relations constructives et efficaces entre le Parlement et les autres acteurs clés, en particulier le gouvernement et le président, sont plus importantes que jamais ...",  s'estime t-il convaincu.

Selon lui malheureusement, de nombreux projets de loi vitaux restent sans avancées à la Verkhovna Rada  et dans le même temps des projets de loi qui contredisent ou même nuisent à l'accord d'association, en particulier le projet de loi « Achetez ukrainien, Payez les Ukrainiens », sont en voie d’adoption.

Si ces initiatives législatives ne sont pas révisées, cela pourrait conduire à la perte de la réputation internationale de l'Ukraine et à la violation des obligations de l'Ukraine dans ses relations avec l'UE, a averti le diplomate.

L'ambassadeur de l'UE a également noté que si les idées et les avis peuvaient être différents, ce qui est caractéristique d'une société démocratique, les réformateurs du pays se doivent de rester unis quand vient le temps des transformations radicales.

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-