Crimée : Deux personnes condamnées pour des messages sur les réseaux sociaux

Crimée : Deux personnes condamnées pour des messages sur les réseaux sociaux

120
Ukrinform
Le nombre d'Ukrainiens illégalement détenus en Russie ou sur le territoire de la Crimée occupée est désormais de 66 personnes.

Olha Skrypnyk, chef du conseil d'administration du « Groupe pour les droits de l'Homme en Crimée », a déclaré lundi 12 février lors d'une conférence de presse :

"À la fin de l'année 2017, les organisations de défense des droits de l'Homme et les proches des détenus ont remis au ministère ukrainien des Affaires étrangères une liste non-exhaustive de 64 citoyens ukrainiens détenus illégalement en Crimée ou en Russie. Nous sommes au regret d'admettre que cette liste s’est agrandie : en janvier dernier et au début de ce mois de février, deux autres personnes ont été emprisonnées en Crimée pour la publication de messages sur Facebook ou d'autres réseaux sociaux. Ils sont toujours en détention".

Elle a également affirmé que d’autres personnes étaient actuellement visées par des mesures de limitation de leur liberté et restaient sous une surveillance étroite des services de sécurité russes. Ces citoyens ukrainiens ne peuvent notamment pas quitter le territoire de Crimée en raison d’une assignation à résidence ou d’une condamnation à du sursis.

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-