Toni Frisch, coordinateurr de l’OSCE, aurait rencontré Vladislav Sourkov à Moscou

Toni Frisch, coordinateurr de l’OSCE, aurait rencontré Vladislav Sourkov à Moscou

201
Ukrinform
La nouvelle réunion des membres du Groupe de contact trilatéral à Minsk n’a pas apporté de résultats à cause de la position négative des représentants des Républiques séparatistes et de la partie russe.

Cette déclaration a été faite par Iryna Gerachtchenko, première adjointe du président du Parlement ukrainien et représentante de l’Ukraine dans le département humanitaire du Groupe de contact trilatéral relatif aux Accords de Minsk :

« L’entretien du sous-groupe n’a malheureusement pas apporté de résultats à cause de la position destructive des représentants des Républiques séparatistes et des leurs coordinbateurs russes. Ils bloquent toujours l’ouverture du point de contrôle de « Zolote ». Les Russes n’acceptent pas la création du mécanisme de recherche des disparus qui doit être effectuée par des représentants de la Croix Rougen de l'Ukraine et de la Russie et nous n’avons toujours pas eu de réponse claire à la proposition ukrainienne concernant la liste des otages. Les séparatistes, en revanche, essayent d’associer la libération des otages à la question de l'amnistie », a-t-elle publié sur sa page Facebook.

Selon Iryna Gerachtchenko, les représentants ukrainiens ont aussi exprimé leur incompréhension sur le fait que le coordonnateur de l'OSCE, Toni Frisch, se serait rendu à Moscou  pour rencontrer Valdislav Sourkov, conseiller du président russe Vladimir Poutine, sans informer les membres du Groupe de contact trilatéral ni du fait même de cette rencontre, ni de ses résultats. Avant cette rencontre, Toni Frisch avait pourtant refusé de rendre visite à Victor Ageev, un militaire russe, arrêté dans le Donbass, sous pretexte que "cela aurait été un entretien politique".

"Nous insistons sur l'approche impartiale et indépendante des coordinateurs et sur le fait que toutes les questions doivent être résolues dans un format trilatéral : Ukraine-Russie-OSCE, et non bilatéral", a souligné Gerachtchenko.

Iryna Gerachtchenko a insisté sur le fait qu'au troisième anniversaire de la signature des Accords de Minsk, les protocoles sur la sécurité et les questions humanitaires n'étaient toujours pas respectés.

Kyiv exige le respect total du cessez-le-feu, la libération immédiate des otages et  des prisonniers politiques, la formation du groupe pour résoudre les problémes relatifs à la frontière et la création de zones de sécurité sur la frontière entre l’Ukraine et la Russie et l’accès libre pour la mission de l’OSCE sur tout le territoire de la zone du conflit.

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-