Un ancien espion russe empoisonné au Royaume-Uni

Un ancien espion russe empoisonné au Royaume-Uni

357
Ukrinform
Sergei Skripal, un ancien espion russe vivant au Royaume-Uni, est hospitalisé dans un état critique après un empoisonnement probable par une substance inconnue. Un cas qui n'est pas sans rappeler celui de Litvinenko en 2006.

Cette information a été communiquée par Evropeyska pravda, reprenant une dépêche de l'agence de presse Reuters.

Dimanche dernier, la police britannique a déclaré avoir trouvé deux personnes inconscientes, un homme de 66 ans et une femme de 33 ans, sur un banc près d'un centre commercial de Salisbury.

Les deux personnes ont été prises en charges par les secours et hospitalisées dans un état critique  lié à un contact avec une substance inconnue. L'identité des victimes n'a pour l'instant pas été confirmée, mais les premières informations et rumeurs propagées par les médias britanniques désignent le violoniste Sergei Skripal, un ancien agent double soviétique échangé en 2010 par la Russie contre deux espions russes détenus au Royaume-uni. La femme est probablement sa fille.

"Cet incident n'a pas été considéré comme terroriste et nous exhortons les gens à ne pas spéculer dessus. Cependant, je dois souligner que nous comprenons la situation et continuons d'analyser ce qui s'est passé", a déclaré Craig Holden, adjoint au chef de la police du Comté de Wiltshire.

Le quotidien britannique The Telegraph a précisé que des agents de la police, vêtus de tenue de protection, ont passé au crible le territoire du centre commercial ou les deux victimes ont été retrouvées.

Le Daily Mail a pour sa part affirmé que quelque temps avant cet incident, Skrypal avait contacté la police pour des raisons qui demeurent à l'heure actuelle inconnues. 

Cet incident n'est pas sans rappeler l'assassinat d'un autre ancien agent russe, Alexandre Litvinenko, empoisonné au polonium radioactif dans un hôtel de Londres.

Sergei Skripal, officier de renseignement militaire à la retraite, avait été condamné à 13 ans de prison  par la fédération de Russie pour espionnage à la solde du Royaume-Uni en 2006. Les autorités judiciaires russes l'accusaient d'avoir transmis des informations secrètes aux services du MI6 britannique sur des espions russes travaillant sous couverture en Europe, et d'avoir pour cela perçu 100 000 dollars depuis les années 1990.

Il avait obtenu l'asile politique en Grande-Bretagne dans le cadre d’un échange en 2010.

Skripal, ainsi que Gennagiy Vassilenko, Igor Soutyagine et Alexandre Zaporizskiy, avaient été graciés par le président russe de l’époque Dmitri Medvedev.

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-