La santé d'un journaliste ukrainien détenu dans une prison séparatiste s’aggrave

La santé d'un journaliste ukrainien détenu dans une prison séparatiste s’aggrave

Ukrinform
La santé du journaliste ukrainien Stanislav Asseev, maintenu en détention dans une prison de l'auto-proclamée République populaire de Donetsk ne cesse de s’empirer.

Cette information a été communiquée par Yehor Firsov, ancien député de la Verkhovna Rada (le Parlement ukrainien) :

"En ce qui concerne Stanislav Asseev. Fort malheureusement, je n’ai rien de nouveau à dire. Nous n’avons pas réussi à échanger Stanislav dans le cadre de l’échange des prisonniers du 27 décembre dernier. Nous avons essayé de contacter tous ceux que nous pouvions contacter. Nous avons impliqué tous les moyens de communication officiels et non-oficiels, y compris politiques, journalistiques et religieux. Mais à l’époque, les séparatistes ne voulaient pas parler de la possibilité d’échange", a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Lire aussi:  L’OSCE insiste pour la libération de Souchtchenko, Semena et Asseev

Yehor Firsov a précisé que de temps en temps, la mère de Stanislav obtenait la permission de rendre visite à son fils en prison :

"Stanislav est en vie. Il essaie de tenir le coup. Mais il se plaint de son état de santé. Il continue à souffrir de bronchite chronique, qui le suit depuis l'enfance. Et de rages de dents", a-t-il précisé.

Selon l'ancien député, le journaliste se trouvait sur le territoire d'une ancienne usine, connue jusqu'en 2014 pour avoir abriter les locaux d'« Izolyatsiya », un centre d'art contemporain aujourd'hui exilé à Kyiv : "C'est une local où les militaire de la « DNR » ont installé une prison et dans lequel les prisonniers étaient détenus et torturés. Ceux qui y sont passé ont appelé cet endroit un véritable camp de concentration. Les prisonniers étaient forcés de travailler le jour et torturés la nuit", a ajouté Firsov.

L’ex-député a précisé que le verdict du « tribunal » dans l’affaire d’Asseev est constamment retardé. Prévu pour 2017, le journaliste n'a toujours pas été fixé sur son sort.

« Nous prévoyons de publier un recueil des articles qu'il a écrit sur la situation dans les territoires occupés ... Nous voulons attirer l'attention sur son emprisonnement.  [nous comptons] l' éditer en langues étrangères afin d'attirer l'attention sur sa situation au niveau européen et américain. Sans parler du fait que les matériaux de Stanislav sont une source très précieuse sur ce qui s'est passé dans les territoires occupés depuis le début de la guerre".

Comme Ukrinform a déjà relevé, Stanislav Asseev (qui écrivait sous le pseudo de Vassine) a disparu le 2 juin 2017 sur le territoire contrôlé par les combattants pro-russes dans l’est de l’Ukraine. Les séparatistes ont par la suite confirmé son arrestation. Selon une information envoyée à Moscou par le «ministère des Affaires Étrangères de la DNR », Stanislav Asseev est accusé d’avoir commis des crimes contre l'auto-proclammée République populaire de Donetsk.

Originaire de cette ville, Stanislav Asseev n’avait pas voulu la quitter au début du conflit, estimant qu’il était de son devoir de journaliste de rester pour couvrir la situation dans les territoires occupés. Il collaborait pour plusieurs médias ukrainiens, tels que Dzerkalo tyzdnya, Oukrainsky tyzden, ainsi qu’avec « Radio Donbass Réalité », un projet de Radio Svoboda.

​EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-