En Crimée, un blogueur Tatar de Crimée arrêté par le FSB

En Crimée, un blogueur Tatar de Crimée arrêté par le FSB

Ukrinform
Le Service fédéral de la sécurité de la Russie a perquisitionné la maison de Nariman Memediminov, un blogueur d’origine Tatar de Crimée.

Cette information a été communiquée par le groupe de défenseurs des droits de l’homme «Krymska Solidarnist».

Après la perquisition, l’activiste a été emmené à Sébastopol.

«Nariman Memediminov a été arrêté et emmené au commissariat du FSB à Sébastopol. Lors de la  perquisition, toute la rue a été encerclée par les forces de l’ordre», rapporte l’organisation

L'association «Krymska solidarnist» considère cette perquisition comme un nouveau coup porté à l’activité de ses militants civils et au journalisme civil en Crimée dans son ensemble.

Les défenseurs des droits de l'homme ont rappelé que le 11 février 2016, la maison de l'activiste avait déjà été perquisitionnée, et ensuite le 13 juillet 2017 le tribunal du district de Bakhchsaraï avait examiné une procédure administrative ouverte contre lui. Selon l'avocate Lily Gemedji, le blogueur est poursuivi pour avoir participé à un rassemblement non autorisé le 13 avril 2017 près de la maison de Seydamet Mustafayev, qui était fouillée à ce moment-là. Plusieurs Tatars de Crimée étaient venus pour soutenir leur compatriote, y compris Memediminov. Il était en train de couvrir l’évènement et il l’a filmé. En outre, il a essayé de retenir la foule pour qu’elle ne réponde pas aux provocations des forces de l’ordre. Malgré cela, le tribunal l’a reconnu «coupable» et l’a condamné à payer une amende de 10 000 roubles.

L’ONG «Krymska Solidarnist » a souligné que ce n'était pas la première fois que les agents de police russes surveillaient les actions des activistes lors des perquisitions dans les maisons des Tatars de Crimée.

 Avec le passage de la Crimée sous le contrôle de la Russie, le FSB effectue des perquisitions et des interrogatoires réguliers de journalistes, de militants, de personnalités publiques, de détenus, et procède à des arrestations.

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-